Festival : le breakdance, nouvelle discipline olympique, livre ses battles samedi soir en direct confiné

Le festival Nothing2Looz c'est le plus grand "battle" de danse hip-hop au monde. Annulé l'an dernier pour cause de confinement, ses organisateurs relèvent le défi de le maintenir ce samedi 10 avril à la Halle du Comminges à Colomiers et en direct vidéo. Le breakdance sera Olympique à Paris en 2024.

Démonstration de breakdance 2019
Démonstration de breakdance 2019 © MaxPPP/ Bruno Levesque

En 8 éditions, le festival Nothing2Looz s'est affirmé comme le plus grand "battle" de danse hip-hop au Monde. Il avait dû être annulé l'an dernier pour cause de confinement. Pas découragés pour autant, ses organisateurs relèvent le défi de maintenir sa 9ème édition ce samedi 10 avril à 20 H à la Halle du Comminges à Colomiers.

Dans le strict respect des obligations de sécurité sanitaire, la compétition se déroulera en l'absence de public mais sera retransmise intégralement en direct vidéo gratuit, sur le site internet du festival.

La culture hip-hop a pris une nouvelle dimension depuis que le breakdance a été sélectionné pour faire son entrée parmi les disciplines olympiques aux J.O. de Paris 2024.

Chaque année Nothin2Looz présentait un plateau international prestigieux : les 4 équipes de 6 concurrents étaient tirées au sort et les "battles" attiraient 2 000 spectateurs dans la salle pendant que le direct "live" sur internet était suivi par jusqu'à 600 000 téléspectateurs.

Battle gagnée contre la Covid

Pandémie de Covid oblige, les organisateurs ont refusé de s'avouer vaincus : plutôt que d'annuler purement et simplement l'évènement ils se sont adaptés aux circonstances, même s'ils ont été contraints de modifier les règles de la compétition cette année.

D'abord les participants seront à 100% français ; ensuite les équipes ne seront pas tirées au sort : elles ont été prédéfinies par Abdel Couari (directeur du festival et 4 fois champion du Monde) et son équipe, avec l'objectif de respecter l'égalité femmes-hommes et la dimension intergénérationnelle.

Maintenir ce festival malgré confinement et couvre-feu est un pari : même si les bancs du public seront vides dans la salle, les connections à la retransmission vidéo en direct sur le site du festival promettent de battre des records, tant les adeptes de ces disciplines sont en demande de rendez-vous de cette dimension exceptionnelle.

Concurrents, jurys et DJ's : que de stars

Parmi les participants annoncés on relève des stars comme le Guyanais Dany Dann, champion du Monde de Breakdance, Theodora, mais aussi 3 speakers de renom chargés de faire chauffer l'ambiance : Youval, Nilton et Momoze.

Le jury sera composé de Yaman, Aminata et Junior Almeida, des références incontournables dans le milieu des connaisseurs.

Les disciplines représentées sont le Breakdance, le Popping, le Locking, le Hip-Hop et enfin la House Dance.

Des ados déjà virtuoses

Les quatre équipes s’affronteront chacune entre elles dans un Battle exceptionnel, avec la nécessité de s’adapter aux Dj’s Vientiane et Mofak, chargés d'animer la soirée : ceux-ci auront la lourde tâche de jouer des sets divers et variés pour permettre à tous les danseurs de pouvoir exprimer leur propre style librement.

Par ailleurs le "kids Battle" verra s’affronter les plus grands prodiges français de moins de 14 ans dans la catégorie Breakdance.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements culture danse jeux olympiques confinement société covid-19