Fête de la musique : la mairie de Toulouse prend un arrêté anti-alcool et limite les concerts à une heure du matin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Valery .

La mairie de Toulouse réglemente l'édition 2015 de la fête de la musique : les concerts devront cesser à une heure du matin et la vente d'alcool est interdite sur la voie publique.

La Fête de la Musique 2015 devra s'arrêter à une heure du matin dans la nuit de dimanche à lundi à Toulouse, confirme la ville avec la publication d'un arrêté municipal qui réglemente également la vente et la consommation d'alcool durant cette manifestation.



La vente d'alcool réglementée

L'article un de cet arrêté (à lire en intégralité ci-dessous) interdit la vente d'alcool sur le domaine public ainsi que la vente ambulante de boissons et de sandwiches "sauf autorisation expresse de la ville" dans le périmètre de l'hypercentre.

La vente de boissons alcoolisées est interdite dans les épiceries de nuit, boulangeries, etc. à partir de 22 heures. De leur côté les cafetiers devront impérativement servir les boissons dans des gobelets en plastique et n'ont pas l'autorisation d'installer des buvettes devant leurs établissements. 



La musique doit s'arrêter à une heure du matin

Concernant la musique, "les animations musicales pourront se dérouler jusqu'à une heure du matin" et "la diffusion sur la voie publique de musique amplifiée est autorisée (...) jusqu'à 1 heure du matin sur l'ensemble de la ville".



La ville veut "de bonnes conditions"

Dans un communiqué la ville de Toulouse indique que "l'édition 2014 de la fête de la musique avait été une grand succès populaire, qui s'était déroulé dans des conditions améliorées : le nombre d'interpellations et de violences enregistrées avait fortement diminué par rapport aux éditions précédentes". Elle souhaite donc que ces mesures permettent à l'édition 2015 de se dérouler "dans de bonnes conditions"



DOCUMENT / l'arrêté municipal signé par Jean-Luc Moudenc

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité