• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Fram : plus que deux candidats à la reprise, NG Travel retire son offre

© AFP
© AFP

Le tribunal de commerce de Toulouse a examiné ce mercredi les offres de reprises du voyagiste toulousain. NG Travel a retiré la sienne. Décision le 25 novembre. 

Par Fabrice Valery

Il ne reste plus que deux candidats à la reprise du voyagiste Fram, actuellement en redressement judiciaire. NG Travel, qui avait déposé une offre à la dernière minute, l'a finalement retirée. Sur les trois offres présentées aux salariés la semaine dernière, ne restent plus en course que Karavel-Promovacances qui fait figure de favori et le groupe DocteGestio, qui propose de prendre 95 % du capital et l'ensemble du personnel. 

Les salariés de Fram (plus de 500 CDI et 130 CDD en France, ainsi que 750 personnes à l'étranger), dont le siège est à Toulouse, doivent encore attendre. Le Tribunal de Commerce de Toulouse, qui examinait ce mercredi les offres de reprise, doit se prononcer le 25 novembre prochain. 

NG Travel a donc retiré son offre. De son côté, le PDG du groupe DocteGestio, l'un des trois candidats au départ, a annoncé mercredi à Toulouse avoir déposé un plan de continuation pour reprendre le voyagiste toulousain et vouloir acquérir à terme 95% du capital. Sous réserve de la décision du tribunal de commerce, Bernard Bensaid a indiqué avoir déjà l'accord de certains actionnaires pour racheter un "bloc de contrôle" et se dit "confiant" sur le fait d'en convaincre d'autres avant le 25 novembre, date à laquelle le tribunal doit rendre sa décision. DocteGestio affirme vouloir reprendre la totalité des activités et du personnel.

Reste enfin Karavel-Promovacances qui sur le papier apparaît comme le favori pour la reprise de Fram, en tant que professionnel du même métier, le tourisme. Mais cette offre a comme principal inconvénient de ne prévoir que la reprise d'une partie des activités de Fram de 85 % du personnel.

Fin du suspens, le mercredi 25 novembre à 14 heures, avec la décision du tribunal de commerce de Toulouse.  
Audience pour la reprise de Fram
Il n'y a plus que deux candidats à la reprise du voyagiste toulousain.

 

Sur le même sujet

Montpellier : le procès d'un Gilet jaune reporté à la demande du Parquet

Les + Lus