Le fret pourrait-il faire son retour sur le canal du Midi ?

Une navigation expérimentale a eu lieu cette semaine sur le canal du Midi. Une péniche transportant 130 tonnes de béton a traversé Toulouse. Pour faire la preuve que le fret a peut-être de l'avenir sur cette voie navigable.

Jean-Marc Samuel se bat depuis des années pour restaurer le fret par la voie fluviale.
Jean-Marc Samuel se bat depuis des années pour restaurer le fret par la voie fluviale. © FTV
Et si l'on transportait à nouveau des marchandises sur le canal du Midi ? Cette idée, Jean-Marc Samuel y croit. Il se bat même pour cela depuis des années.

Le fret sur cette voie fluviale a disparu dans les années 80. Mais cette semaine, une expérimentation a eu lieu. La Tourmente, la péniche de Jean-Marc Samuel, a traversé Toulouse avec 130 tonnes de blocs de béton à son bord. L'objectif, explique le marinier, est de "valider le tirant d'eau du canal pour voir combien de tonnes on pourrait transporter avec tel ou tel bateau". 

L'idée de cette expérimentation était aussi d'établir une liste des "points noirs" du parcours. La Tourmente a mis la journée pour traverser la ville rose : elle a effectivement rencontré des difficultés, notamment à un point bien connu du canal mais a tout de même atteint son but. Si le test est validé et que l'expérimentation se poursuit, une nouvelle génération de bateaux-marchandise pourrait voir le jour sur le canal, d'ici trois à quatre ans. 

De quoi désencombrer un peu les routes : une péniche sur l'eau, ce sont 8 poids-lourds sur les routes...

Voir le reportage d'Emmanuel Wat et Jean-Pierre Duntze, de France 3 Occitanie : 
Le fret pourrait-il faire son retour sur le canal du Midi ?
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canal du midi environnement transports économie