• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le “gilet jaune” blessé à Toulouse samedi dernier toujours dans le coma

Manifestation des "gilets jaunes" le 1er décembre 2018 à Toulouse. / © Pascal PAVANI / AFP
Manifestation des "gilets jaunes" le 1er décembre 2018 à Toulouse. / © Pascal PAVANI / AFP

Benoît, le jeune homme grièvement blessé lors d'une manifestation très tendue des "gilets jaunes" à Toulouse samedi dernier, était toujours dans le coma ce vendredi 7 décembre. Une annonce qui vient de sa famille et de ses avocates.

Par AM avec AFP

Benoît, un jeune homme de 29 ans est "actuellement dans le coma", indique un communiqué ce vendredi 7 décembre. Lors de la manifestation des gilets jaunes samedi dernier à Toulouse "il a été victime d'un tir de projectile entre l'oeil et l'oreille, qui venait incontestablement des forces de l'ordre", précise ce même communiqué.

Famille et avocates - Maîtres Claire Dujardin et Sara Khoury - y dénoncent "la violence avec laquelle les gilets jaunes ont été accueillis" samedi 1er à Toulouse, théâtre pendant plusieurs heures de face-à-face très tendus entre des groupes de manifestants et les forces de l'ordre.

"Les circonstances et blessures laissent à penser qu'il a subi un tir de flashball," ajoutent-t-elles. "Nous affirmons qu'il n'est pas admissible qu'une personne soit blessée, mutilée ou tuée par la police alors qu'elle participe à une manifestation", poursuivent-elles.

L'état de santé de Benôit s'était "aggravé" dimanche dernier "de façon critique" et il avait été hospitalisé en neurochirurgie, selon la préfecture. Une enquête pour "rechercher les causes des blessures" de Benoît a été confiée à la sûreté départementale de Toulouse, avait-on appris de source proche du dossier.

Sur le même sujet

Les lycéens à nouveau dans la rue à Béziers et Montpellier

Les + Lus