Gilets Jaunes, mobilisation du samedi 7 janvier 2023 en Occitanie : "beaucoup se demandent si ça en vaut la peine"

Plusieurs comptes Facebook et Twitter de Gilets Jaunes appellent à manifester samedi 7 janvier 2023 en Occitanie. Mais ceux qui manifestaient en 2018 ne semblent plus avoir la même volonté pour le faire en 2023, d'après un chercheur.

Depuis la fin de l'année 2022, un hashtag circule sur les réseaux sociaux : #GiletsJaunes7janvier. Un appel clair à manifester pour le premier samedi de l'année 2023. C'est le cas en Occitanie, où des Gilets Jaunes pourraient se rassembler à Cahors (Lot) ou encore à Carcassonne (Aude). 

Certains se réunissent toujours à Toulouse

Pour rappel, les Gilets jaunes ont vu le jour en novembre 2018, et s'étaient rassemblés en masse pour la première fois le 17 novembre de la même année. Le mouvement a duré plusieurs mois et s'est progressivement essoufflé. Aujourd'hui, il est quasiment inactif. Quelques irréductibles se réunissent encore certains samedis, comme à Toulouse devant le métro Jean Jaurès. 

"Plusieurs groupes sont en dormance"

Olivier Baisnée, Maître de conférences en science politique à l'IEP de Toulouse et auteur de plusieurs travaux sur les Gilets Jaunes, a vu passer ces posts sur les réseaux sociaux. Même s'il se dit "incapable de dire ce que ces appels peuvent produire", il indique que "plusieurs groupes sont en dormance". Et il note également que "des précédents appels commémoratifs, à la mi-novembre 2020 et 2021, n'avaient pas générés de mobilisation". 

Les raisons de cet arrêt progressif sont avant tout financières, d'après le spécialiste. "Les coûts de ces mobilisations sont lourds pour les participants. Ils se sont déjà mobilisés longuement, dans des conditions difficiles. Beaucoup doivent se demander si ça en vaut la peine" analyse-t-il. 

Mais il constate aussi que les journalistes s'intéressent beaucoup à une éventuelle nouvelle mobilisation des Gilets Jaunes en publiant beaucoup d'avant papiers "de peur de passer à côté de l'actualité." Mais en dehors de ces temps de mobilisation, les rédactions ne s'y intéresse pas. "En dehors de ces manifestations, il n'y a pas d'articles sur le sujet, estime-t-il, comme par exemple en allant à la rencontre et en donnant la parole à ces personnes."

"Un mouvement très divers"

Le chercheur pointe également "les conséquences physiques et psychologiques" d'une telle mobilisation, sans donner plus de détails. Il rappelle également que "ce mouvement est très divers", ce qui ne permet pas "de spéculer sur le fait que ça fonctionne, ou non, cette fois". 

D'autres rassemblements pourraient avoir lieu samedi 7 janvier 2023 en France. À Paris, Strasbourg ou encore Lyon, des Gilets Jaunes comptent se rassembler.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité