• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le givre à l'origine des 3 heures de panne de la ligne A du métro à Toulouse

© MaxPPP
© MaxPPP

C'est le givre sur le rail de guidage (qui fournit l'électricité aux rames) sur la parties aérienne de la ligne qui a perturbé le trafic ce jeudi matin. 

Par Fabrice Valery

Le froid, la neige... et le givre. Si le métro ligne A de Toulouse a été perturbé ce jeudi matin entre 6h11 et 9h23 c'est à cause du givre qui s'était déposé pendant la nuit sur le rail de guidage, ce rail central qui fournit l'énergie aux rames de métro.

Une panne très rare, selon Tisséo. Le trafic a donc été coupé sur la ligne A à 6h11. A 6h30, la ligne a pu reprendre entre Basso Cambo et Jolimont. Mais trois stations, Roseraie, Les Argoulets et Balma-Gramont n'ont pas pu être desservies, jusqu'à la reprise totale du trafic à 9h30.

Selon Tisséo, la formation de givre se serait produite avec l'action combinée de l'humidité dans le secteur avec la présence de la rivière L'Hers, du vent et du froid.

Tisséo a dû faire passer une rame "racloir" pour dégivrer le rail de guidage et permettre ainsi son réchauffement. 

Cette panne s'est ajouté à une situation déjà compliquée dans Toulouse ce jeudi matin avec la rocade partiellement ouverte en raison du nettoyage des voies occupées jusqu'à tard dans la nuit par les agriculteurs et l'arrivée de la neige sur la ville. 

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus