La facture d'électricité monte en flèche, conseils et astuces pour s'en sortir

Depuis le 1er février 2024, le prix de l'électricité a augmenté de 10%. Chauffage, éclairage, cuisine de plats bien chauds pour affronter l'hiver... Votre prochaine facture risque d'être plus salée que d'habitude. Est-il possible de négocier le paiement ? Voici quelques conseils.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Depuis le mois d'août 2018, pas une seule baisse du tarif réglementé d'EDF. Et chaque année, le prix de l'électricité augmente à deux reprises : en février et au mois d'août. 2024 n'échappe pas à la règle, le prix du kWh a connu une hausse de 10% au 1er février. Résultat : la facture moyenne atteint désormais 137,3 euros par mois. Comment payer ? Avez-vous une marge de négociation ? On vous répond.

Vous n'êtes pas mensualisé :

Vous n'êtes pas mensualisé ? Vos factures d'électricité vous parviennent tous les deux mois. Elles se basent majoritairement sur des estimations et, une fois par an, vous payez réellement ce que vous avez consommé lors de l'envoi d'une facture dite de régularisation. Avec la hausse du prix kWh au 1er février, vous allez forcément devoir payer plus.

Vous connaissez des difficultés pour régler le montant dû ? Sachez que vous pouvez obtenir d'EDF des délais de paiement adaptés à votre situation personnelle. Pour en savoir plus, vous pouvez contacter un conseiller au 3404 (service gratuit + prix appel), du lundi au samedi de 8h à 20h.

Revoir vos mensualités

Vous êtes mensualisé et raccordé au réseau avec un compteur Linky ? EDF annonce que vos mensualités sont établies "au plus proche de votre consommation réelle". Mais à la sortie de l'hiver, et avec l'augmentation du tarif, vous n'êtes pas à l'abri d'une mauvaise surprise.

Mais là encore, vous pouvez avec l'aide d'un conseiller revoir vos mensualités pour répercuter la hausse dans le temps. Cela peut être fait par téléphone, mais également depuis votre espace client.

Les aides disponibles

  • Le chèque énergie accordé par l'État : il vous est accordé automatiquement en fonction de vos revenus et de la composition de votre foyer. Pour vérifier si vous y avez droit, rendez-vous sur le site dédié chequeenergie.gouv.fr. Cette aide varie de 48 à 277 euros et elle sera versée entre début avril et mi-mai 2024.

  • Fonds de solidarité pour le logement : il s'agit là encore d'une aide pour régler votre facture d'électricité, elle est versée par votre Département en fonction de vos revenus et ressources financières. Sachez qu'en attendant que votre dossier soit examiné et validé, la fourniture d'électricité restera maintenue en cas de facture impayée.

Le gouvernement a décidé de la sortie progressive du bouclier tarifaire mis en place en novembre 2021 pour éviter une explosion du prix de l'électricité. Cela se concrétise par une hausse des taxes en 2024 et 2025. Depuis la crise Covid, sachez que le tarif réglementé du kWh a augmenté de 63% entre 2020 et 2024 faisant passer la facture moyenne de 1312 à 2089 euros par an.