Haute-Garonne : après le suicide d'une employée de mairie, des élus demandent la démission du conseil municipal de Fonsorbes

Publié le
Écrit par Xavier Marchand .

Ambiance électrique au conseil municipal de Fonsorbes en Haute-Garonne lundi 26 septembre. Après le suicide d'une employée de la mairie fin août 2022, les élus de l'opposition ont quitté la salle réclamant la démission de l'ensemble du conseil municipal.

Le 29 août 2022, Magali, employée municipale de la commune de Fonsorbes en Haute-Garonne, s'est suicidée. Elle aurait subi des années de harcèlement sur son lieu de travail.

Durant le conseil municipal qui a eu lieu ce lundi 26 septembre, la maire Françoise Siméon a demandé un temps de recueillement. Mais cela n'a pas suffit à atténuer l'ambiance tendue de cette réunion. Les élus de l'opposition ont quitté la salle. Jean-Claude Pilet, conseiller municipal dans l'opposition a demandé la démission complète du conseil municipal.

"La gravité de la situation impose des signes forts"

"On a une responsabilité morale, il faut que l’on assume, on doit démissionner tous ensemble", souligne Jean-Claude Pilet au micro de Christophe Romain, journaliste à France 3 Occitanie.

Nous passons donc de groupe de la minorité à celui d’opposition : opposition à l’omerta, opposition au déni. La gravité de la situation impose des signes forts. Nous demandons la démission de l’ensemble du conseil municipal.

Jean-Claude Pilet, conseiller municipal de Fonsorbes, Haute-Garonne

Jean-Claude Pilet est longuement revenu sur la situation qui date du début de l'année. "En janvier 2022, nous découvrons le calvaire vécu par un grand nombre d’agents du service entretien. Nous avons reçu 13 agents en grande souffrance avec des risques de passage à l’acte et des mises en danger...Nous avons alerté et interpellé la majorité municipale en conseil, en commission et par des mails. Nous avons demandé dès le mois de mars l’intervention d’un service extérieur mais la majorité n’a pas tenu compte de nos alertes".

Mme la maire et son équipe veulent passer à autre chose et faire comme s'il ne s’était rien passé. On fait partie d’un conseil municipal, nous avons tenté d’alerter, visiblement nous n’avons pas utilisé les bonnes méthodes, nous n’avons pas été entendus, mais vu le drame qui s’est passé, je pense qu’il faut une nouvelle équipe dans sa totalité.

Jean-Claude Pilet, conseiller municipal de Fonsorbes, Haute-Garonne

Conseil municipal maintenu

Françoise Siméon, la maire de Fonsorbes a décidé de maintenir le conseil municipal, elle précise "qu'il y a des points à traiter et il faut que la commune continue à avancer".

"On est face à un drame humain terrible qui met en souffrance le personnel, les élus, nous sommes proches de la famille et on essaie d’accompagner au mieux les agents au fil des jours et des semaines. Nous avons mis en place tout ce qui était nécessaire pour les soutenir".

Pour le reste, des enquêtes vont avoir lieu, enquête administrative et judiciaire et elles nous diront les responsabilités et définiront les culpabilités.

Françoise Siméon, maire de Fonsorbes, Haute-Garonne

Plusieurs enquêtes sont en cours, les enfants de Magali ont porté plainte. Les proches de la défunte souhaitent connaître la vérité autour du tragique événement, et voir des sanctions s'appliquer pour ceux qu'ils estiment responsables du passage à l'acte de Magali.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité