Cet article date de plus de 3 ans

La Haute-Garonne compte reprendre la gestion des stations de ski du département

Les statuts d'un nouveau syndicat mixte départemental regroupant les stations de ski de Luchon-Superbagnères, Le Mourtis et Bourg-d'Oueil viennent d'être déposés. La Haute-Garonne devrait investir plus de 20 millions d'euros d'ici à 2021 pour moderniser les équipements de ces 3 domaines.
Le Conseil départemental de la Haute-Garonne a décidé de soutenir financièrement les stations de ski de son territoire, rapporte le journal Les Echos.

La collectivité a déposé en préfecture les statuts d'un syndicat mixte départemental regroupant les stations de Luchon-Superbagnères, Le Mourtis et Bourg-d'Oueil visant à moderniser les équipements de ces trois domaines.

Un Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) devrait ensuite être créé, à l'horizon du mois de juin 2018, pour assurer l'exploitation d'une offre complémentaire associant sur quatre saisons le ski, le thermalisme et la randonnée entre des domaines géographiquement très proches.

Le département de la Haute-Garonne souhaite ainsi investir de 21 à 23 millions d'euros d'ici 2021, dont 15 millions pour remplacer la télécabine de Luchon.

Concernant la 4è station de ski située en Haute-Garonne, mais également pour partie sur les Hautes-Pyrénées, le domaine de Peyragudes, le département envisage la création d'une société publique locale, qui serait détenue à la fois par le nouveau syndicat mixte côté Haute-Garonne et par le Syndicat intercommunal de la vallée du Louron ainsi que deux communes côté Hautes-Pyrénées.

L'objectif est de mutualiser les coût de la modernisation, de la gestion et des achats des stations pour parvenir à un équilibre des comptes d'ici 3 à 5 ans.

Dans son rapport 2015, la Cour des comptes avait pointé le fragile équilibre économique des stations pyrénéennes, trop petites et structurellement déficitaires. L'organisme de contrôle recommandait alors la création de plus grands ensembles, de façon à rendre l'investissement possible sans endetter trop lourdement les communes.

En vidéo, le reportage de Christophe Neidhart et de Jack Levé :
durée de la vidéo: 02 min 02
Le département de la Haute Garonne reprend la gestion de 3 stations de ski


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski économie politique