Haute-Garonne : les médecins du 3966 en grève menacent de démissionner

Les médecins régulateurs du 3966 sont tous des volontaires qui travaillent la nuit et le week-end pour orienter les patients. / © France 3 Occitanie
Les médecins régulateurs du 3966 sont tous des volontaires qui travaillent la nuit et le week-end pour orienter les patients. / © France 3 Occitanie

Les médecins régulateurs de Haute-Garonne qui assurent la permanence de soin au 3966 le soir et les week-ends sont sur le point de démissionner. En grève depuis le 1er janvier, ils estiment que l'ARS, l'Agence régionale de Santé, n'a pas entendu leurs revendications.

Par Christine Ravier

Ils sont au bout du rouleau... Les médecins généralistes de l'association Régul'31 qui assurent la permanence téléphonique au 3966 pour tout le département de Haute-Garonne veulent démissionner collectivement.

Ils s'estiment trop peu nombreux pour assurer une charge de travail de plus en plus lourde. En grève depuis le 1er janvier, ils demandent des recrutements et une augmentation de leur rémunération qu'ils estiment trop basse.


Une situation catastrophique


Les conditions de travail altérées ne leur permettent plus, disent-ils dans une lettre ouverte adressée à l'ARS, de garantir la sécurité des patients. 

"Les médecins régulateurs et tous les médecins effecteurs sont des volontaires dont l’implication et le dévouement ne sont plus à démontrer. S’ils sont aujourd’hui tous prêts à démissionner, c’est que la situation est devenue catastrophique".

Le reportage de Michel Pech et Virginie Gasnier
 

Les médecins régulateurs de Haute-Garonne menacent de démissionner.

 

Sur le même sujet

Montpellier Danse : Valérie Leroux, créatrice sonore

Les + Lus