Haute-Garonne : neuf morts sur les routes depuis début août, le préfet appelle à "un sursaut collectif"

Publié le
Écrit par Julie Valin
(image d'illustration)
(image d'illustration) © MaxPPP / Vincent Voegtlin

Le mois d’août, qui n’est pas terminé, est particulièrement meurtrier pour les usagers de la route en Haute-Garonne. Neuf décès sont à déplorer depuis le début du mois. En août 2020, une seule personne avait trouvé la mort sur nos routes. Après cette hécatombe, le préfet annonce plus de contrôles.

Cet été 2021 est meurtrier sur les routes de la Haute-Garonne. Le nombre de morts pour le seul mois d'août est presque multiplié par 10 par rapport à l'année dernière. Le dernier accident remonte au 26 août 2021 et concerne une piétonne fauchée par un motard qui effectuait un rodéo sauvage en pleine ville.

Sursaut collectif et renforcement des contrôles

Etienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne, appelle à un sursaut collectif : "La sécurité sur la route est l’affaire de tous. J’en appelle à tous les conducteurs, quel que soit le type de véhicule, à faire preuve de responsabilité : des vies sont entre vos mains ! J’ai demandé aux forces de sécurité un renforcement des contrôles pour réprimer tous les comportements qui accroissent les risques d’accidents : téléphone au volant, conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants, vitesse excessive, etc."

Plus d'accidents et plus graves en 2021

Depuis le début de l’année, on comptabilise 48 décès liés à des accidents de la route (ces chiffres restent provisoires. En effet, la comptabilisation d'un tué s'effectue à 30 jours après la survenance de l'accident. Des usagers qui seraient actuellement en urgence absolue pourraient donc alourdir le bilan du nombre de tués), contre 37 à la même date en 2020 et 35 en 2019.

Au total, 53 personnes avaient été tuées en 2020 et 63 en 2019. Si le nombre d’accidents corporels par mois ne varie pas en juillet et août depuis 2019 (environ 60 par semaine), ces accidents sont beaucoup plus graves en 2021, puisque 17 personnes sont décédées depuis début juillet, contre 7 en 2020 et 10 en 2019. Les usagers vulnérables sont les plus touchés, avec 6 motards, 2 cyclistes et 3 piétons tués.

Selon les estimations de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), l’augmentation n’est pas aussi forte au niveau national : 313 personnes sont décédées sur les routes en juillet 2021 en France métropolitaine, contre 293 en juillet 2020, soit 20 personnes tuées de plus (+7 %) par rapport à 2020, mais 15 de moins qu'en juillet 2019 (-5 %).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.