Haute-Garonne : noyade pendant une colonie de vacances, le corps d'un adolescent retrouvé dans le Lac de Barbazan

Un adolescent de 15 ans, en colonie de vacances dans le sud du département de la Haute-Garonne, s’est noyé jeudi 19 août 2021 dans le lac de Barbazan, près de Montréjeau. Malgré les tentatives de réanimation des pompiers, il n'a pu être sauvé.

Un adolescent de 15 ans a été retrouvé mort, jeudi 19 août 2021, au lac de Barbazan, dans le sud du département de la Haute-Garonne. Le drame s'est produit alors que le jeune homme était en colonie de vacances, dans un centre géré par la mairie de Toulouse, à Antichan de Frontignes.

La baignade interdite dans le Lac

En fin d'après-midi une douzaine d'enfants se sont rendus au lac. Les pompiers ont été appelés vers 18h50 pour une noyade. Arrivés sur place quelques minutes plus tard, accompagnés de plongeurs, ils ont rapidement retrouvé sous l'eau, le corps du garçon inanimé. Ils n'ont pas réussi à le réanimer.

Une quinzaine de pompiers et le SAMU 31 ont été mobilisés sur cette dramatique intervention.

La baignade y est interdite par arrêté préfectoral en raison de la dangerosité du lac. La mairesse de Barbazan, Michelle Stradere, s'est exprimée au micro de France 3 Occitanie :

"Chaque année, nous nous battons pour faire respecter cette interdiction de baignade car ce lac naturel est très dangereux. Il est très profond par endroit, jusqu'à 25 mètres, et particulièrement envasé et peut donc retenir au fond quelqu'un qui s'y risquerait".

Onze enfants, choqués, ont été pris en charge par les pompiers puis confiés aux animateurs de la colonie de vacances. Une cellule psychologique a été mise en place.

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s'est exprimé suite au drame : "Il n'y a pas de mots pour soulager la douleur d'une mère. Je tiens toutefois à lui adresser mes plus sincères condoléances et à l'assurer du soutien de la mairie de Toulouse dans son ensemble. Nous mettons tout en oeuvre pour faciliter le travail d'enquête."

Les causes exactes du décès ne sont pas encore connues. Une enquête est actuellement en cours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noyade faits divers pompiers jeunesse société famille sécurité police