“Ils ont utilisé ma religion pour tuer” : le texte émouvant d'une collégienne de Castelginest

© Laurence Boffet / France 3 Midi-Pyrénées
© Laurence Boffet / France 3 Midi-Pyrénées

Sélia, 13 ans, élève au collège de Castelginest au nord de Toulouse, choquée par les attentats de Paris, a écrit un texte qu'elle a lu dans son collège et nous a fait parvenir. Nous le reproduisons ici. 

Par Fabrice Valery

C'est le texte d'une jeune fille de 13 ans qui s'interroge sur les raisons de cette violence aveugle qui a fait près de 130 morts et des dizaines de blessés vendredi 13 novembre à Paris. 

Une jeune collégienne, Sélia, qui, choquée par ce qu'elle a vu à la télé, a choisi d'écrire un texte, dimanche dernier, 48 heures après les attentats. Un texte qu'elle a lu lundi devant les élèves de son collège, à Castelginest (Haute-Garonne), et que nous reproduisons ici. 
"Le pire c'est que les gens qui ont causé tout ça utilisent ma religion pour tuer", écrit cette jeune musulmane.

"Maman, je ne vais pas bien...
J'ai fait un mauvais rêve...
Le sang de la France coulait sur un trottoir.
Des gens pleuraient leurs proches, des familles étaient détruites et des coeurs séparés par des imbéciles. 
C'était à la fois gore et triste... Je me demande pourquoi...
Pourquoi ?
Je croyais que la France était un pays libre.
Je pensais que ca n'arrivait qu'aux autres dans de lointains pays, mais non !
Il y avait des cris, des larmes...
C'était horrible. J'ai vu des visages tristes, anéantis et d'autres simplement inertes.
Des corps gisaient sur le sol et dans leur veste leur téléphone qui sonne mais personne malheureusement ne va décrocher et au bout du fil une petite  fille qui a peur pour son papa.
Et le pire c'est que les gens qui ont causé tout ça utilisent ma religion pour tuer.
Mes larmes coulent sans s'arrêter et pourtant personne de proche de moi n'est mort.
Si ! Le coeur de la France est mort. La ville lumière s'est éteinte.
Quoi ? Ce n'est pas un rêve.
Alors tout ca est vrai ?
Mais pourquoi n'ont-ils pas de coeur ou sont-ils seulement stupides ?
Peut-être les deux au final.
Je voudrais au plus profond de moi que tout ça s'arrête et que tout redevienne comme avant.. #PrayForParis #13/11/15"

Sélia,
13 ans.

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus