La carte "Météo des forêts" pour prévenir les incendies sera publiée à partir de vendredi 2 Juin.

Une nouvelle carte "Météo des forêts" alertant la population sur le risque de départ d'incendies sera diffusée par Météo-France quotidiennement à partir de ce 2 juin. Un outil essentiel en raison du réchauffement climatique et de la multiplication des incendies qu'il va entraîner.

Pendant l'été 2022, 72 000 hectares (dont 60 000 hectares de forêts) sont partis en fumée en France. Le 16 avril 2023 à Cerbère dans les Pyrénées-Orientales, le premier incendie de la saison a détruit environ 1000 hectares de végétation.

Pour ne pas que ces catastrophes se reproduisent, Météo France dévoile sa nouvelle carte "Météo des forêts". Elle n’informera pas sur les feux en cours, mais sur les zones à risques, département par département en fonction des conditions météorologiques du jour.

Initialement prévue pour etre diffusée à partir du 1er Juin, sa publication a été décalée par les services de la presidence de la République au 2 juin, date du deplacement d'Emmanuel Macron sur la base de la sécuritré civile de Nimes Garons dans le Gard.

Un code couleur   

La carte, diffusée chaque jour, pendant la période estivale, aux côtés de la météo des plages ou de la météo marine présentera le degré de risque par un code couleur allant du vert (faible) au rouge (très élevé) en passant par le jaune (modéré) et le orange (élevé). 

Actualisée en fonction de la météo locale

Les prévisions sont établies, en collaboration avec l'Office national des forêts (ONF), à partir de données telles que la sécheresse de la végétation. Ces informations sont ensuites combinées à l'Indice forêt météo (IFM) qui mesure la propension des feux à se propager et à s'intensifier selon différents paramètres météo (températures, vent, humidité...).

En parallèle, une "météo des feux forêts", outil plus précis destiné aux pompiers et aux autorités, va être étendue cet été de 15 à 35 départements, puis 55 en 2024.

Pour plus de prévention 

L’objectif : sensibiliser la population face à un risque que le réchauffement climatique aggrave. "Elle va contribuer à ce que chacun soit attentif et à mieux faire comprendre les éventuelles décisions locales pour interdire par exemple des balades en forêt quand les risques sont trop élevés", a expliqué Christophe Béchu lors du point-presse de présentation du dispositif fin Avril dernier. "90% des incendies sont d'origine humaine et environ plus de la moitié proviennent de gestes bêtes : du mégot, du barbecue, de la meuleuse", a rappelé le ministre.

Quelques rappels quand on habite en lisière de forêt

Les personnes vivants aux abords de forêts sont particulièrement concernées par les obligations légales de débroussaillement, respectées seulement par 30% d'entre eux en moyenne.

  • Réduire les matières végétales de toute nature (herbe, branchage, feuilles...) pouvant prendre feu et propager un incendie aux habitations.
  • Elaguer les arbres ou arbustes
  • Eliminer des résidus de coupe (branchage, herbe...).

Les interdictions et les règles "de bon sens"

Il est interdit de faire des écobuages et de brûler des végétaux du 1er juin au 30 septembre à moins de 200 mètres des bois, forêts, plantations, landes, maquis et garrigues. 50% des feux sont dûs à des imprudences ou des mauvais gestes. 

  • Ni feu, ni barbecue aux abords des forêts et des espaces végétalisés
  • Respect des interdictions d’accès aux massifs forestiers
  • Pas de cigarette en forêt ou en pleine nature en période de sécheresse, ni de mégot jeté au sol ou par la fenêtre de la voiture
  • Pas de travaux sources d’étincelles en cas de sécheresse, de canicule ou de vent fort, à proximité de végétaux
  • Pas de combustible contre la maison (fuel, bois, butane…) car ce sont des activateurs de feu.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité