• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : un dispositif installé devant un magasin Lidl reçoit le prix du pire mobilier urbain anti-SDF

Les militants du DAL avaient organisé le 9 février 2019 une visite des dispositifs anti-SDF nommés pour le prix. Dont celui-ci qui a eu le premier prix. / © XAVIER DE FENOYL / MaxPPP
Les militants du DAL avaient organisé le 9 février 2019 une visite des dispositifs anti-SDF nommés pour le prix. Dont celui-ci qui a eu le premier prix. / © XAVIER DE FENOYL / MaxPPP

L'association Droit au logement (DAL) avait lancé la semaine dernière un concours du pire mobilier urbain anti-SDF trouvé dans les rues de Toulouse. C'est un dispositif installé devant un magasin Lidl du centre ville qui a eu les faveurs des internautes. 

Par Laurence Boffet

Il reçoit officiellement le Pic Violet. Ce dispositif installé tout autour d'un magasin Lidl du centre de Toulouse pour empêcher les sans-abri de s'assoir a été désigné par les internautes comme le pire mobilier urbain anti-SDF de la ville. L'association Droit au logement 31 avait décidé la semaine dernière d'organiser une cérémonie "ironique", "un prix de la honte" pour dénoncer ces dispositifs qui fleurissent dans la ville depuis quelques années. 300 internautes ont prix part au vote pour désigner le "meilleur du pire" parmi 5 nommés. 

Renommé "L'idéal, c'est Lidl" par l'association, il devance au classement une plage de galets pour empêcher les SDF de s'allonger :
Ce lit de galets a été installé pour empêcher les sans-abri de s'allonger. / © Marie Martin / France 3 Occitanie
Ce lit de galets a été installé pour empêcher les sans-abri de s'allonger. / © Marie Martin / France 3 Occitanie
Ces grands pots installés devant un hôtel ont reçu le troisième prix : 
Ces pots de fleurs et cette barre "anti-SDF" ont été installés devant un hôtel à Toulouse. / © Marie Martin / France 3 Occitanie
Ces pots de fleurs et cette barre "anti-SDF" ont été installés devant un hôtel à Toulouse. / © Marie Martin / France 3 Occitanie

Un préambule aux pics d'or de la Fondation Abbé Pierre

L'association espère que "cela inspirera les membres du Jury du Pic d'or qui se tiendra demain à l'initiative de la Fondation Abbé Pierre". La cérémonie toulousaine précède en effet la cérémonie nationale des "Pics d'or" que la Fondation Abbé Pierre organise avec la même ironie à Paris mercredi 13 février. "Du prix du dispositif le plus décomplexé au plus agressif, en passant par le plus fourbe, le plus contradictoire, le prix de l’arrêté anti-mendicité ou encore le prix international, la Fondation entend avec humour dénoncer une fois de plus ces pratiques inhumaines" explique la Fondation qui indique que tous les nommés ont été choisis par un jury d’experts parmi les nombreux dispositifs référencés depuis le 6 décembre 2017 sur le site "soyonshumains.fr" lancé conjointement avec Emmaüs

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les mamies foot dans le Gard

Les + Lus