• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“J'ai deux Claude dans mon cœur : le François et le Nougaro” [interview imaginaire de Benoît Poelvoorde]

© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le Belge le plus sympa de tous les Belges préside le jury du FifiGrot, le festival international du film Grolandais. C'est l'occasion d'une interview faussement exclusive.

Par Cécilia Sanchez

Il est président du "Grojury" du FifiGrot 2015, le festival du film grolandais de Toulouse. Et il remettra la tant chérie Amphore d'or à un des réalisateurs des neuf films en "compète officielle". Nous l'avons (presque) rencontré, accoudé à un bar. Il a encore perdu au "petit Grégory" alors il a payé son interview.
Le petit Gregory par Poelvoorde
Bonjour Benoît. Qu'est-ce que ça fait d'être à l'honneur dans une trilogie "spécial Poelvoorde" ?
Je dirais que c'est une consécration. Mais surtout un juste retour sur investissement. Ça fait des années que je verse des étrennes au royaume de Groland, des années que je tricote des chaussettes pour notre bon président. Alors oui, il était temps. 

Vous êtes président du GroJury cette année, après Nelly Kaplan, Albert Dupontel et Bertrand Blier...
Moi président, tout le monde gagnera. Moi président, les Belges au pouvoir. Plus sérieusement, être président du jury du FifiGrot, c'est encore plus fort que d'être au jury du festival de Cannes. Quentin Tarantino voulait ma place, vous savez.

Les films que vous conseillez aux lecteurs d'aller voir au festival ?
C'est arrivé près de chez vous si vous aimez l'humour noir. Le tout Nouveau Testament si vous avez toujours rêvé de voir Dieu. Plus ça va, moins ça va si vous aimez les histoires de flics ratés. Dans tous les cas, il y a ce petit Belge. Très prometteur, ce jeune. Vous pouvez aussi suivre ce guide.

Qu'avez-vous de Toulousain en vous ?
J'ai deux Claude dans mon cœur : le François et le Nougaro. J'aime aussi le cassoulet. Et le rose. Je ne suis pas un jésuite pour rien, vous savez.
Podium
Et de Grolandais ?
C'est ma patrie de cœur. Nous, les Belges, n'avons plus de gouvernement depuis des années. Je suis en quelque sorte un réfugié. À Groland, j'ai enfin retrouvé la paix intérieure, la confiance dévouée et aveugle en mon guide : le président des territoires du Groland du bas, du haut, du côté du pas loin et du Groccitan, le président Salengro. Je joue Dieu dans Le tout Nouveau Testament mais je ne serai jamais à la hauteur de Salengro. D'ailleurs, je lui dédie ces quelques vers : "Pigeon, oiseau à la grise robe, dans l’enfer des villes, à mon regard tu te dérobes, tu es vraiment le plus agile..."

Vous connaissez la suite.
Propos entièrement inventés par Cécilia Sanchez, librement inspirés de la biographie de Benoît Poelvoorde.

La trilogie Poelvoorde au FifiGrot : C'est arrivé près de chez vous (18 septembre à 21h à La Cinémathèque en sa présence), Le tout Nouveau Testament (tous les jours) et Plus ça va, moins ça va (jeudi 17 septembre à 18h00 au cinéma ABC en sa présence).

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Caunes-Minervois : 350 ans après, du marbre commandé pour Versailles enfin livré

Les + Lus