"Je cultive mon inculture artistique" : ils ne sont pas de vrais artistes mais ont une galerie pour eux, c'est de l'art brut

Un nouvel espace d’exposition vient d’ouvrir ses portes en centre-ville de Toulouse. Un lieu dédié à l’art brut, c’est-à-dire au travail d'artistes autodidactes. La première exposition aura lieu jusqu'au 20 janvier 2023, et rassemble 14 artistes de la région.

35 ans loin de Toulouse, et pourtant, son accent est toujours là. Après une carrière dans des ministères à Paris, Gérard Cambon est revenu dans sa ville natale. Dans son atelier, il crée, assemble et peint des objets et des matériaux hétéroclites. 

L'artiste est autodidacte, il n'a aucune formation technique de peinture ou d'assemblage. Avec son travail, il veut "proposer des atmosphères sur lesquelles chacun appose son imaginaire". Il n'a pas de références, se rend peu dans les musées et les galeries, et protège son univers en cultivant son "inculture artistique"

Un lieu dédié à l'art brut

Les œuvres de Gérard Cambon sont en vitrine d'une nouvelle galerie d'art, située au cœur de Toulouse, dédiée à l'art brut et ses formes voisines. "L’art brut a été défini par jean Dubuffet, explique Pol Lemétais, fondateur de la galerie. Il désigne l'art créé par des gens qui ne sont pas des artistes, qui font ça dans leur coin, seul, sans avoir l’idée qu'ils font une création artistique." Une manière de créer "complètement libre" dans laquelle résident l'innovation et "ce qui sort de l'ordinaire", pour le galeriste. 

Cette première exposition rassemble les sculptures, dessins et peintures de 14 artistes différents, originaires de la région. Pol Lemétais dirige depuis plus de 20 ans le musée associatif des arts buissonniers à Saint-Sever-du-Moustier (Aveyron). Il crée ensuite une galerie d'art nomade, puis décide de s'implanter à Toulouse avec cette galerie fixe.

Une démarche "à contre-courant", à l'heure ou les galeries "ont tendance à fermer les espaces permanents" au profit de pop-up ou d'espaces en ligne. Mais le galeriste souhaite que le public puisse "approfondir et découvrir ces artistes"

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité