JO de Paris 2024 : "On est prêt", Léon Marchand, chef de file d'une délégation de 4 nageurs très prometteurs de Toulouse

Plus sur le thème :

Dans moins d'un mois, les jeux Olympiques débuteront à Paris et la natation toulousaine sera bien représentée. Avec Léon Marchand, bien sûr, l'une des plus grandes chances de médailles françaises. Mais pas seulement : trois autres nageurs des Dauphins du Toec sont qualifiés pour les JO. Nous les avons rencontrés dans leur club, les dauphins du TOEC.

Le prodige toulousain de la natation Française, l'une des meilleures chances de médaille tricolore a donné ce mercredi une conférence de presse à Toulouse dans son club. Il était entouré des autres qualifiés toulousains pour ces jeux.

Derniers réglages pour les JO

Sous les regards de se deux coaches, Léon Marchand répète ses gammes, à quelques semaines des Jeux. Âgé de 22 ans, le quintuple champion du monde de natation est qualifié pour les JO sur quatre épreuves individuelles : 200 et 400m 4 nages, 200m brasse et 200m papillon. Dans son club des dauphins du TOEC, l'heure est aux derniers préparatifs.

"Je pense qu'on est soulagé d'être qualifié, tous ici", déclare Leon Marchand au nom de tous nageurs toulousains qualifiés. "On avait des temps à faire et ce n’était pas facile". Et il rajoute : "Là on est revenu au travail depuis une semaine et demie. Et oui, on a hâte d'être aux jeux, d'être à Paris. Il reste moins d'un mois, on continue à travailler au maximum et on sera prêt".

A lire : PARIS 2024. Natation, basket, boxe : notre sélection d'athlètes qui devraient briller aux JO et nos meilleures chances de médailles

3 ans de préparation

Deux entraîneurs entourent le prodige de la natation tricolore : son coach toulousain des dauphins du TOEC, Nicolas Castex, mais aussi Bob Bowman, venu tout droit des États-Unis. Les deux hommes ont travaillé en étroite collaboration sur cette échéance.

"On est une bonne équipe", explique Bob Bowman. "Nicolas a accompli un excellent travail avec Léon ces derniers mois. Quand on pense à une préparation olympique, cela ne se joue pas dans les trois dernières semaines, mais c'est un travail de 3 ans. Léon a, pour l'instant, franchi toutes les étapes. On est impatients de voir comment ça va se passer à Paris".

Quatre Toulousains au sommet

Léon Marchand est l'une des plus grandes chances de médailles françaises en natation. Mais il faudra suivre aussi les trois autres nageurs des Dauphins du TOEC, qualifiés pour ces JO : Assia Touati en 4x 200m nage libre, Antoine Viquerat sur 4x 100m 4 nages) et Guillaume Guth pour le 4x100m nage libre.

"Pour la natation française, j'espère que ce sera mieux que la dernière fois", raconte Nicolas Castel, l'entraîneur des dauphins du TOEC. "Lors des derniers jeux, on était reparti avec une seule médaille. Aujourd'hui, on a une équipe jeune et dans une bonne dynamique. Donc, j'ai vraiment très bon espoir qu'on fasse plus de médailles qu'à Tokyo".

Le club toulousain sera dignement représenté cet été aux JO de Paris. C'est sa 10ème participation dans l'histoire des jeux. Les nageurs des Dauphins du TOEC vivront leur rêve olympique du 26 juillet au 4 août.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité