L'Hydraloop, une machine capable de réutiliser les eaux grises

L'entreprise Hydraloop, basée à Azas en Haute-Garonne, a développé une machine éponyme capable de retraiter et réutiliser les eaux grises du quotidien. On vous explique comment ça marche.

Se doucher, laver son linge à la machine, se brosser les dents ou les mains. Pour tous ces gestes quotidiens, nous utilisons de l'eau potable. Une entreprise, basée à Azas en Haute-Garonne, a inventé une machine permettant de récupérer ces eaux usées, dites "grises".  L'Hydraloop, éponyme de la société, a des allures de réfrigérateur.

"La machine va traiter les eaux par un effet skimmer (écumeur) dans un premier temps et éliminer toute la matière qui part à l'égout. On a aussi un bioréacteur qui lui va consommer toutes les bactéries présentes dans les douches, explique Maxime Buffel, directeur du développement de l'entreprise à Colette Aubert de France 3 occitanie. Et on a une lampe UV qui vient finaliser le traitement. Et ensuite l'eau est renvoyée avec un système de surpresseurs, sur les toilettes de la maison, machine à laver, et arrosage extérieures." 

Son prix : 6000 euros

L'appareil est destiné aux ménages, mais aussi et surtout aux hôtels, campings et entreprises, qui utilisent de grandes quantités d’eau. Objectif : avoir un impact sur la consommation potable qui va de 25 à 45 %, selon l'optimisation du système. 

Développé il y a cinq ans, le système a déjà remporté deux prix, en 2020 et 2023, au CES ( Consumer Electronics show) de Las Vegas, le plus grand salon dédié à l’innovation technologique du monde.

Aujourd’hui, 15 machines sont installées en France, 80 sont en passe de l'être. Et si vous aussi vous souhaitez recycler vos eaux grises avec ce système... comptez au moins 6 000 euros pour son acquisition.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité