Cet article date de plus de 4 ans

La Cgt annule le meeting prévu lundi à Toulouse

La préfecture a confirmé qu'elle ne pourrait pas assurer la sécurité extérieure de cette manifestation compte tenu de la présence éventuelle de groupes « paramilitaires nationalistes dans les rues de Toulouse". Dans ces conditions, la CGT préfère annuler le meeting.
La CGT ne veut pas laisser les manifestants sans protection (illustration)
La CGT ne veut pas laisser les manifestants sans protection (illustration) © Maxppp
Un Meeting devait se tenir à 12 heures à Jean Jaurès ce lundi 20 juin.
La Préfecture a confirmé par courrier à la CGTqu’elle n’assurera pas la sécurité extérieure à cette manifestation. 
L’argument est que le rencontre Russie /Pays de Galles  du soir verra la présence de groupes « paramilitaires nationalistes dans les rues de Toulouse et recherchant l’affrontement, qui plus est avec les drapeaux rouges de la CGT ».

Dans de telles conditions, "notre responsabilité première est de ne pas exposer les salariés et les jeunes en lutte" a déclaré la CGT dans un communiqué..
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loi travail social