La data ou la gestion en temps réel, les collectivités cherchent tous les moyens possibles pour mieux gérer l'eau

La gestion de l’eau fait partie des préoccupations de tous. Cette année, le MEETT de Toulouse (Haute-Garonne) organise sa 2e édition du salon cycl’eau. Un salon de solutions innovantes dédiées aux collectivités pour mieux gérer cette ressource.

Les 27 et 28 mars, 160 exposants sont réunis au parc des expositions de Toulouse avec une thématique commune : optimiser la gestion de la ressource en eau. Nous apportons des solutions qui sont aussi bien des solutions de drainage, des solutions de récupération, des solutions de gestion, des solutions de data”, présente Jean-Claude Lasserre, le président de l’association Cycl’eau et créateur du salon. “Maintenant, la data est devenue une source très importante pour apporter des solutions concrètes, territoire par territoire.”

Une gestion de l’eau en temps réel

Avec le développement de la data, à la collecte et au traitement de données, gérer l’eau peut désormais se faire en temps réel. C’est l’une des innovations proposées sur ce salon : une plateforme numérique permettant aux collectivités de simuler ou de prédire des crises en utilisant les données de Météo France et de Digicrue. “Ils vont fermer des vannes, casser des tuyauteries, vider des réservoirs de manière virtuelle et ils vont pouvoir voir de manière très précise les conséquences de ces crises qu’ils ont déclenchées”, explique François Geronimi, directeur des partenaires pour l’innovation et la performance Xylem. “Donc ça permet la formation des équipes, ça permet la capitalisation de la connaissance de manière extrêmement facile.”

Optimiser les investissements des collectivités

Ce salon, c’est aussi l’occasion pour les collectivités de réaliser des investissements indispensables à l'optimisation de la gestion de l’eau. “Tous les ans, nous investissons dans des matériaux nouveaux, mais avoir des devis, ça ne suffit pas”, analyse Bernard Christophe, le directeur technique de la station d’épuration de Graulhet dans le Tarn. “Il faut voir les technologies, pouvoir les toucher et pouvoir en discuter concrètement. Et je trouve qu’un salon comme celui-ci, c’est très bien.”

Traiter l’eau, mais surtout l’économiser. À Toulouse, l’eau provient du territoire Adour-Garonne, un territoire aux problématiques très différentes entre l’amont et l’aval du fleuve, mais dont les territoires sont de plus en plus confrontés à la sécheresse.

Écrit avec Sandra Wachlewicz.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité