Sécheresse : financement de projets, nomination d'un "Monsieur eau" et réserves sur le projet de golf de Villeneuve-de-la-Raho, les annonces du ministre

Christophe Béchu était en visite dans les Pyrénées-Orientales pour célébrer les un an du "Plan eau". Le ministre de la Transition écologique a fait des annonces concernant le département le plus aride de France. Il a aussi parlé du côté "décalé et anachronique" du projet immobilier et de golf au sud de Perpignan pour lequel le tribunal administratif de Montpellier doit rendre une décision le 22 mars.

Le ministre de la Transition écologique a annoncé ce jeudi, à Perpignan, le financement de projets d'aménagement face à la sécheresse qui touche les Pyrénées-Orientales depuis deux ans.

Détecter 6 ou 7 projets majeurs

Après avoir rencontré les maires catalans, réunis en congrès, Christophe Béchu a fait état d'une cinquantaine de projets pour lutter contre la pénurie d'eau.

Il a missionné le préfet des Pyrénées-Orientales pour qu'il identifie "six ou sept projets qui pourraient être lancés très, très vite".

À situation exceptionnelle, moyens exceptionnels, l'Etat va s'engager, participer au financement d'une partie de ces projets.

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

Ces dernières semaines, élus et représentants agricoles des Pyrénées-Orientales ont évoqué avec insistance l'hypothèse de la prolongation du réseau Aqua Domitia. Il s'agit d'un ouvrage de 140km depuis le Rhône visant à sécuriser l'approvisionnement en eau, qui s'arrête aujourd'hui à Narbonne. Une étude sur le prolongement de cet aqueduc vers Perpignan et la frontière espagnole semble de nouveau d'actualité et même souhaitée par les agriculteurs alors qu'ils étaient les premiers opposants à ces travaux, il y a quelques années.

"La région Occitanie a annoncé le fait qu'elle lançait les travaux d'études pour savoir si l'apport de l'eau du Rhône sur le territoire des Pyrénées-Orientales était une bonne idée ou une fausse bonne idée en termes de coût, de montants et de conséquences. L'État s'associe à l'étude et va participer à son financement" a déclaré le ministre.

Des projets de retenues d'eau de petite taille, une trentaine, sont à l'étude tout comme la réutilisation des eaux usées de plusieurs stations d'épuration. Comme l'installation d'un méga tuyau au niveau de la station d'épuration de Perpignan, pour soutenir le débit du fleuve la Têt, 35 kilomètres en amont.
Ou la réutilisation des eaux usées par la mairie de Canet-en-Roussillon. Un usage uniquement dédié à l'arrosage des espaces verts pour le moment, mais qui sera amené à évoluer à cause des problèmes de sécheresse que rencontre le département.

Un "Monsieur eau" pour les Pyrénées-Orientales

La création d'un poste de "Monsieur eau", auprès du préfet des Pyrénées-Orientales, a été annoncée.

Ce directeur ou directrice "eau" aura pour mission de suivre les dossiers. Identifier, trier et prioriser les 6 ou 7 projets clairs, les plus urgents et qui font consensus, parmi la cinquantaine possibles puis les lancer très vite. Il me faut cette liste complète mi-avril.

Christophe Béchu

Le ministre a enfin annoncé qu'il reviendrait au cours de la deuxième quinzaine d'avril pour annoncer un "plan de résilience" pour le "seul département de France à ne pas avoir eu de vraies pluies depuis deux ans" et dresser un calendrier pour le lancement des projets avec un montant chiffré des aides.

Le projet de golf à Villeneuve-de-la-Raho revu à la baisse ?

Au sujet du projet immobilier comprenant un golf controversé à Villeneuve-de-la-Raho, au sud de Perpignan, le ministre a indiqué avoir rencontré la maire de la commune, à qui il a exprimé son "émotion de voir un projet de ce type (...) à un moment où le stress hydrique réel est présent sur le territoire".

J’ai pu lui faire part de mon émotion et du caractère anachronique de ce projet.

Christophe Béchu

Un remodelage et un recalibrage du projet semblent inéluctables. Le ministre estime notamment qu'il ne faut pas mettre tout le projet à la poubelle alors qu'il y a des logements sociaux en jeu. Il doit recevoir dans 15 jours, au ministère, les porteurs de ce projet pour échanger et voir ce qui peut être fait tout en respectant la problématique écologique.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité