La ministre des collectivités territoriales épinglée par le Canard Enchainé pour avoir effectué des travaux sans se conformer aux lois

Dans sa dernière édition, l'hebdomadaire le Canard Enchaîné épingle l'ex députée de la Haute-Garonne et actuelle ministre chargée des collectivités territoriales. Le journal lui reproche ainsi qu'à son mari, Hubert Faure, propriétaire de plusieurs hôtels de passer outre les règles d'urbanisme et de préservation de l'environnement.

Dominique Faure est la cible du Canard Enchaîné. Dans un article le journal a enquêté sur les méthodes de rénovation des hôtels détenus en Haute-Garonne par la ministre déléguée aux collectivités territoriales.

Fâché avec la loi ?

On connaissait Dominique Faure, élue comme députée de la 10ème circonscription de la Haute-Garonne en juin 2022 et promue quelques mois plus tard ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales. Le Canard Enchaîné s'est lui intéressé aux affaires familiales officiellement dirigées par son époux, Hubert Faure.

L'hebdomadaire, qui n'est pas réputé pour sa complaisance, affirme que la ministre, chargée de faire appliquer les lois, est "fâchée avec les codes des collectivités locales et de l'urbanisme". Il en prend pour preuve les travaux de rénovation de 2 hôtels, appartenant à la famille en Haute-Garonne.

Plan local d'urbanisme modifié

Il y a 3 ans, La famille Faure a racheté l'hôtel La Flanerie sur les hauteurs de Vieille-Toulouse, situé en zone protégée, tout près d'une réserve classée Natura 2000.

Elle veut le réhabiliter. Selon la loi, une étude d'environnement est obligatoire avant tout travaux. Mais la ministre dépose une demande de permis sans en tenir compte.

Le permis est refusé début 2024, mais selon le Canard Enchaîné, le maire du village se montre accommodant et modifie son plan local d'urbanisme : "Nous allons accompagner le projet", affirme-t-il. "Mais cette fois en incluant la consultation de la mission régionale d'environnement".

Arbres centenaires arrachés

Autre dossier du Canard Enchainé : le Domaine de Montjoie, un hôtel-restaurant situé dans un parc avec des arbres centenaires à Ramonville-St-Agne. Un permis de construire est accordé en 2018 pour rafraîchir les murs de l'établissement mais un an plus tard, "les arbres classés ont été abattus pour laisser place à des allées bitumées, le tout sans autorisation".

La mairie de Ramonville voit rouge et "met en demeure" la famille "de remettre le site dans son état initial". En vain. Le procureur de la République aurait même été saisi dans cette affaire. Depuis, Dominique Faure est devenue ministre. Interrogée par le journal, elle renvoie vers son époux qui affirme "qu'elle n'a jamais interféré dans les opérations de la Holding familiale". Contactée par son service de presse, Dominique Faure n'a pas répondu à notre sollicitation.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité