Cet article date de plus de 5 ans

La ville de Toulouse envisage la vidéo verbalisation

Fin mars, 122 caméras seront opérationnelles à Toulouse. Reliées au poste de commande de la police municipale, elles permettraient de constater des infractions sur la voie publique qui seraient sanctionnées par des procès-verbaux envoyés au domicile des contrevenants.
© Maxppp
Le déploiement de la vidéoprotection se poursuit dans les quartiers de la villeLes flux d’images retransmis seront visionnés depuis le nouveau poste de commande de la Police Municipale à Saint-Cyprien.
La Municipalité s‘est engagée à déployer en 3 ans, de 2014 à 2017, un large dispositif de vidéoprotection sur les espaces publics de la ville avec l’objectif d’installer à terme jusqu’à 350 caméras.

Verbaliser au moyen de la vidéo
Le système est aujourd'hui à l'étude par les services de la mairie.
Les images des infractions seraient accompagnées de la date et de l'heure de la prise de vue. Validées par des policiers municipaux, ces photos feraient office de preuves  et les procès-verbaux seraient directement envoyées au domicile du propriétaire du véhicule reconnu en infraction.
Cette procédure devra être validée par les élus en conseil municipal.

Vidéo : le reportage de Yann Olivier d'Amontloir et Frédéric Desse
durée de la vidéo: 01 min 24
Toulouse : la vidéo-verbalisation
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société