La ville de Toulouse offre 40 000 "chèques-parking" pour compenser la perte des commerçants pendant une manif anti-Sivens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Valery

La ville de Toulouse va distribuer 40.000 chèques-parking d'une valeur maximale de 10 euros valables samedi 28 novembre pour compenser le manque à gagner des commerçants du centre-ville, dont l'activité avait été perturbée le 21 février dernier lors d'une manifestation qui avait dégénéré. 

Les commerçants du centre-ville de Toulouse vont distribuer à leurs clients ce samedi 28 novembre 40.000 chèques parking d'une valeur maxi de 10 euros (en temps de stationnement), payés par la ville de Toulouse, qui souhaite ainsi compenser le manque à gagner de ces commerçants touchés par les affrontements d'une manifestation anti-Sivens le samedi 21 février dernier

La Ville de Toulouse indique dans un communiqué s'être "engagée au conseil municipal du 6 mars 2015 à apporter un soutien aux commerçants et artisans en incitant les visiteurs à revenir dans le centre-ville". La diffusion de ces chèques parkings auprès des commerçants sera assurée par la Fédération des Associations de Commerçants et d'Artisans du centre-ville de Toulouse.

Les commerçants et artisans qui bénéficient de ce dispositif, indique la ville, sont dans un périmètre délimité par les boulevards Armand Duportal, de Lascrosses, d'Arcole, de Strasbourg, Lazare Carnot, des allées François Verdier et Jules Guesde, des quais de Tounis, de la Daurade et Lucien Lombard.

Les chèques parkings seront utilisables uniquement samedi 28 novembre dans les parkings :
  • Carmes,
  • Victor Hugo,
  • Jean Jaurès,
  • Saint-Etienne,
  • Capitole,
  • Jeanne d'Arc,
  • Arnaud Bernard,
  • Saint-Aubin,
  • Europe,
  • Saint-Michel,
  • Esquirol,
  • Carnot,
  • Saint-Cyprien,
  • Saint-Georges
  • Compans Caffarelli.
Le 21 février, la manifestation pour soutenir les ZAD et contre le barrage de Sivens avait dégénéré dans le centre-ville de Toulouse. Plusieurs casseurs s'en étaient pris aux vitrines de commerces.