Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe en Occitanie

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté ce 18 octobre et se déroulera jusqu’au 31 janvier 2023. L'ARS rappelle que la double vaccination grippe/covid est possible et recommandée pour les plus de 65 ans et les personnes vulnérables.

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté ce 18 octobre pour les plus de 65 ans, les femmes enceintes et les malades chroniques. Le reste de la population pourra se faire vacciner à partir du 15 novembre.

En Occitanie plus d'1,4 million de bons ont été envoyés par l'assurance maladie aux personnes prioritaires.

Les personnes concernées peuvent retirer directement leur vaccin à la pharmacie, sur simple présentation de leur bon de prise en charge. Une ordonnance n’est pas nécessaire. Elles peuvent ensuite se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme, infirmier(e), pharmacien volontaire.

Vaccins grippe et Covid-19 : une co-administration possible

L'Agence Régionale de Santé précise que pour éviter les formes sévères chez les personnes fragiles, les deux vaccinations contre la grippe et la covid-19 sont essentielles. La co-administration est généralement bien tolérée et les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, sur deux endroits distincts, c’est-à-dire un vaccin dans chaque bras.

La Haute Autorité de Santé précise qu’aucun délai n’est à respecter entre les deux vaccinations lorsque la co-administration n'est pas possible.

5 à 6 000 passages aux urgences pour la grippe

Selon Didier Jaffre, directeur de l'ARS d'Occitanie "il ne faut pas relâcher la vigilance en cette période de rentrée hivernale même si les températures actuelles sont plutôt estivales." En 2021, en Occitanie, la grippe a été responsable de 700 hospitalisations et 5 à 6000 passages ont été enregistrés aux urgences à cause du virus.

Hésitation vaccinale

Le taux de couverture vaccinale est encore trop faible. Sur le plan national, 56% des plus de 65 ans se vaccinent et chez les moins de 65 ans à risque, leur nombre tombe en dessous des 35%. 

Chez les professionnels de santé, "l'hésitation vaccinale" est très répandue. En Ehpad, ils ne sont que 26% à se vacciner, 20% en établissements de santé. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité