Le Conseil Régional de Midi-Pyrénées favorise-t-il une entreprise proche de Kader Arif ?

Kader Arif et Martin Malvy / © AFP
Kader Arif et Martin Malvy / © AFP

Selon Le Canard Enchaîné à paraître ce mercredi, la Région Midi-Pyrénées aurait commandé de nombreuses prestations à AWF, une société dirigée par plusieurs membres de la famille du secrétaire d'Etat PS aux anciens combattants. 

Par Fabrice Valery

Dans un article intitulé "La petite Bygmalion du PS cassoulet", à paraître mercredi 10 septembre et que nous avons pu consulter, Le Canard Enchaîné affirme qu'une petite entreprise spécialisée dans la sonorisation et les éclairages de scènes, AWF, bénéficie de nombreux marchés depuis plusieurs années avec le Conseil Régional de Midi-Pyrénées, présidé par Martin Malvy (PS). Cette société est dirigée et fait travailler, selon l'hebdomadaire, plusieurs membres de la famille du secrétaire d'Etat aux anciens combattants Kader Arif, dont l'un de ses frères. 

Selon Le Canard Enchaîné, AWF aurait bénéficié de 1 730 000 euros de commandes avec la région, lors d'un premier contrat de 4 ans conclu en 2009. L'entreprise a remporté un nouvel appel d'offre en avril dernier, mais nos confrères affirment que l'autre entreprise concurrente dans cet appel d'offres est contrôlée par les mêmes dirigeants.

Enfin parmi d'autres informations sur ce sujet (à lire mercredi dans Le Canard Enchaîné), l'article affirme que les prestations de sonorisation et d'éclairages d'AWF étaient prises sur le budget cantines de la région. Ce à quoi Martin Malvy a répondu au Canard que les choses allaient rentrer dans l'ordre en 2015. 

Dans une vidéo promotionnelle mise en ligne sur son compte Dailymotion la société AWF montre une palette de ses prestations : plateaux TV, débats... On y voit aussi les meetings que la société a organisé lors des primaires citoyennes de la gauche pour le compte de François Hollande
awf promo
Contacté par France 3 Midi-Pyrénées, Maître Patrick Roumagnac, l'avocat de la société AWF, n'a pas souhaité réagir. Lui et ses clients attendent de lire l'article à tête reposée avant de faire toute déclaration.

Même prudence pour le moment au cabinet de Martin Malvy qui n'a pas souhaité répondre à nos sollicitations, mais aussi dans les rangs de l'opposition : la conseillère régionale Elisabeth Pouchelon (UMP) préfère attendre avant de réagir à ces informations.

MISE A JOUR DU 10 SEPTEMBRE : la région Midi-Pyrénées réfute les accusations du Canard Enchaîné. A lire en cliquant ici

Sur le même sujet

Les + Lus