Le PS de Haute-Garonne se prononce contre la loi El Khomri

Le Conseil Fédéral de l'une des plus puissantes fédérations socialistes de France a adopté ce jeudi soir une motion demandant que le projet de loi sur le code du travail "soit totalement repensé".

© AFP
C'est un signe d'indépendance vis-à-vis du gouvernement et de l'Elysée de la part de l'une des fédérations socialistes les plus importantes de France et la marque d'un refus de la première mouture du projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail : ce jeudi soir, le Conseil Fédéral du PS de Haute-Garonne, l'équivalent de son parlement départemental, a adopté à Toulouse une motion demandant au gouvernement de repenser totalement le projet de loi. 

La motion, présentée par le premier secrétaire fédéral Sébastien Vincini,  a été adoptée par 61 voix pour, 1 contre et 12 abstentions. 

Le texte adopté par le Conseil fédéral du PS de Haute-Garonne, reconnait que le projet de loi comporte de "nouveaux droits pour les salariés comme le «compte personnel d’activité» et la «sécurisation des parcours professionnels»", mais "ceux-ci apparaissent bien modestes et masqués par des mesures qui font reculer les droits des salariés, privilégient la flexibilité sans aucune contrepartie permettant de protéger et de sécuriser les parcours professionnels".

Le PS 31 propose que "ce projet de loi soit totalement repensé et réécrit dans le dialogue et en concertation avec les organisations syndicales et les parlementaires de la majorité". 

En conclusion, les socialistes de Haute-Garonne adoptent ce jeudi soir une position ferme vis-à-vis de l'exécutif : "Nous n’accepterons pas le plafonnement des indemnités prudhommales, la remise en cause des 35 heures, la flexibilisation du travail sans contrepartie garantie, la remise en cause de l’accord majoritaire dans l’entreprise, l’augmentation du temps de travail des apprentis mineurs, le fractionnement des temps de repos. Nous appelons le gouvernement à engager une grande réforme équilibrée qui assure à la fois des progrès sociaux pour l’ensemble des salariés et des gains de compétitivité pour les entreprises". 

En janvier dernier, la fédération du PS de Haute-Garonne avait déjà été en pointe en étant l'une des premières à se prononcer contre la déchéance de nationalité. 

L
'intégralité du texte du PS 31 :
Motion PS31 loi El Khomri from Fabrice Valéry

Vidéo : le reportage de Julie Valin et Jean-Pierre Duntze

durée de la vidéo: 01 min 43
PS 31 : non à la loi Travail

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti socialiste