Le retour de la canicule la semaine prochaine : 3 questions à un prévisionniste de Météo France

Publié le
Écrit par Benoît Roux

Après l'épisode précoce de juin dernier, les fortes chaleurs seront de retour la semaine prochaine. Peut-on parler de canicule ? Combien de temps va durer ce phénomène ? Quels seront ses impacts ? Réponses avec Saïd Asbatri, prévisionniste à Météo-France.

Quand les hautes pressions s’installent sur l’Europe, l'anticyclone des Açores agit comme un
bouclier qui empêche les perturbations de remonter de l'Atlantique. Cette situation favorise les
remontées d'air chaud provenant d’Espagne. Ce sera le cas dès cette fin de semaine où les températures vont repartir à la hausse pour atteindre des niveaux supérieurs aux valeurs de saisons. Saïd Asbatri, prévisionniste à Météo-France nous explique la situation.

Peut-on d'ores et déjà parler de canicule pour la semaine prochaine sur l'ex-région Midi-Pyrénées ?

Saïd Asdatri : cette fin de semaine, la dépression centrée sur la péninsule ibérique va faire remonter de l’air chaud entraînant une hausse progressive des températures qui va d'abord toucher le sud. A partir de ce week-end, elles vont augmenter sans être encore caniculaires. Samedi elles iront de 30 à 33°C, le département le plus chaud sera le Tarn. Dimanche, elles progresseront encore allant de 30 à 34°C notamment sur le pays Castrais mais aussi sur Toulouse. Ce sont des températures sous abri, à 1m 50 du sol et en plaine. Donc évidemment en pleine chaleur, leur niveau sera supérieur.

Combien de temps va durer ce phénomène ?

Il est trop tôt pour répondre. Pour l'instant, on ne voit pas encore la fin de cet épisode de chaleur. Ce qui veut dire qu'il durera au moins jusqu'à dimanche prochain 17 juillet. Tout ceci sera affiné au fur et à mesure, nous en saurons plus lundi. Le pic de chaleur pour l'instant se situerait jeudi.

Dans l'Aveyron, les températures iront de 19°C la nuit à 34°C dans la journée. Pour le Tarn et la Haute-Garonne, les niveaux iront de 21°C la nuit à 36°C le jour. Progressivement, le Tarn-et-Garonne et peut-être le Limousin seront aussi touchés. Pour l'instant on ne sait pas quelle sera l'ampleur du phénomène. Il reste à affiner les valeurs de températures et savoir quand l'épisode prendra fin.

Le terme « vague de chaleur » est un terme générique qui désigne une période au cours de laquelle les températures sont anormalement élevées pendant plusieurs jours consécutifs. Ce sera bien le cas par exemple dans le Tarn où les températures iront jusqu'à 35°C alors que les normales sont plutôt autour de 29°C. Certainement que plusieurs départements seront placés en vigilance orange ou rouge. 

Justement, quel sera l'impact de ce nouvel épisode ? Comment détermine t-on qu'un département est en vigilance orange ou rouge ? 

En fait, cette décision prise par les préfectures se fait en corrélation avec Météo-France qui a ses critères, mais aussi l'ARS d'Occitanie qui affine tout ça en fonction des données de chaque département. C'est donc une décision conjointe. On parle de canicule et donc de vigilance quand un épisode s'étale sur plusieurs jours, au moins 3. A l'heure actuelle, nous recevons beaucoup d'appels au centre d'Agen où je travaille actuellement de la part des collectivités territoriales et des préfectures par rapport à la fête nationale du 14 juillet. Comme je vous l'ai dit, il y aura un pic à ce moment-là. On nous appelle pour avoir des éléments et maintenir ou pas les défilés car il y a souvent des vétérans, des personnes âgées.