• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le téléscope Gaia construit par Astrium part à la chasse aux étoiles

Gaia sur le départ à Toulouse / © Astrium
Gaia sur le départ à Toulouse / © Astrium

Le téléscope Gaia a quitté les salles blanches d'Astrium à Toulouse pour se rendre en Guyane. Il doit y être lancé dans l'espace à bord de Soyouz, normalement à la fin de l'année. Sa mission : cartographier la voie lactée en 3D. Entre autres...

Par Véronique Haudebourg

Le télescope Gaia a quitté les salles blanches d'Astrium à Toulouse, après 7 ans de construction. Direction la Guyane d'où il doit s'envoler à bord de Soyouz, normalement en fin d'année. Ce téléscope, construit pour l'ESA, l'agence spatiale européenne, est le plus évolué jamais réalisé en Europe.
Déploiement de Gaia (video made by Astrium)
Le déploiement de Gaia (vidéo réalisée par Astrium)

Ses missions (entre autre)

Les technologies à bord de Gaia

  • Un téléscope extrèmement sensible en carbure de Silicium
  • Des capteurs photographiques très précis. Ils sont capables de mesurer un ongle humain sur la terre depuis la lune.
  • Un système de propulsion à gaz froid, en l'occurence l'azote.

Où va stationner Gaia ?

Gaia sera situé sur l’un des cinq points de Lagrange du système Soleil - Terre, le point L2. Les points de Lagrange sont des points très précis du Cosmos où un corps, par exemple un satellite, reste fixe et parfaitement stable dans l’Espace. Situés à 1,5 million de kilomètres de la Terre, ces emplacements sont très convoités par les missions spatiales d’observation astronomique requérant une très grande stabilité de pointage. (source Astrium)
Gaia a été construit à Toulouse / © Astrium
Gaia a été construit à Toulouse / © Astrium

 

Sur le même sujet

Montpellier : les Coréens champions du monde de hip-hop à l’Arena

Les + Lus