• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Législatives partielles en Haute-Garonne : Christophe Castaner en super coach

Christophe Castaner à Saint-Gaudens, vendredi 2 mars 2018. / © Denis Tanchereau/France 3 Occitanie
Christophe Castaner à Saint-Gaudens, vendredi 2 mars 2018. / © Denis Tanchereau/France 3 Occitanie

Christophe Castaner est venu regonfler le moral des militants vendredi soir à Saint-Gaudens (Haute-Garonne) lors d'un meeting de soutien à Michel Montsarrat, le candidat du parti macroniste à 9 jours de la législative partielle dans la 8ème circonscription de Haute-Garonne.

Par M.M. (avec AFP)

"Ne boudons jamais notre plaisir de se retrouver dans l'engagement", a lancé le délégué général de LREM devant quelque 400 militants et sympathisants du mouvement présidentiel qu'il a coaché pendant une heure pour tenter d'arracher cette circonscription rurale du sud du département.

L'élection du député socialiste Joël Aviragnet a été invalidée par le Conseil constitutionnel le 18 décembre, "du fait de plusieurs irrégularités", notamment parce qu'une commune "n'avait pas transmis la liste d'émargement à la préfecture".

Le candidat de La République En Marche Michel Montsarrat, restaurateur et ancien rugbyman de haut niveau, a vu son recours aboutir contre l'élection de Joël Aviragnet qui l'avait battu de 91 voix. Au premier tour, Michel Montsarrat était pourtant arrivé largement en tête recueillant 33,4% des suffrages contre 17,78% au candidat socialiste.

Christophe Castaner a délivré vendredi soir durant près d'une heure les clés d'une politique "réaliste" ni de droite, ni de gauche, égratignant au passage "(ses) anciens amis socialistes".
"Je veux d'une société qui passe des droits formels aux droit réels", a-t-il lancé après avoir avoué "s'être fourvoyé" dans son ancienne vie politique à défendre par exemple "le droit au logement opposable", une mesure selon lui inapplicable.

"C'est parce que les choses vont mieux qu'il faut agir pour réparer la France" a encore affirmé le secrétaire d'Etat égrainant les grandes réformes engagée par le gouvernement, l'éducation, la réduction de la dette, ou la réforme de la SNCF, "ce formidable service public" qui est dans "une impasse financière majeure".

"Le courage c'est d'affronter quand c'est nécessaire les colères, les contestations", a  encore déclaré Christophe Castaner abordant la question sensible en Occitanie de la réforme du zonage agricole. En Haute Garonne, 18 nouvelles communes "vont devenir éligibles" à l'indemnité compensatoire de handicaps naturels, a-t-il affirmé.

Christophe Castaner, a particulièrement insisté sur la loi immigration et asile sur laquelle élus et militants d'En Marche semblent partagés: "Le débat est-il sur le nombre de personne que l'on doit accueillir en France? Où le débat est-il que depuis trente ans nous n'avons jamais été capable d'accueillir dans de bonnes conditions ceux que nous devons accueillir".

Douze candidats s'affronteront lors de la législative partielle dans la 8ème circonscription de Haute-Garonne les 11 et 18 mars.

Voir le reportage d'Amélie Poisson et Denis Tanchereau, de France 3 Occitanie :

Meeting de Christophe Castaner en soutien à Michel Montsarrat

 

Sur le même sujet

Battle Of The Year : Interview du Bboy Dany

Les + Lus