Les Castalides, l'immeuble de la honte à Toulouse

Dans la cour des Castalides, les déchets s'amoncellent. / © France 3 Midi-Pyrénées
Dans la cour des Castalides, les déchets s'amoncellent. / © France 3 Midi-Pyrénées

C'est un ghetto insalubre situé dans la quartier du Mirail à Toulouse. Un immeuble qui ressemble à une déchetterie. Les habitants des Castalides, excédés par leurs conditions de vie, organisent ce lundi soir une soirée portes ouvertes pour crier leur ras-le-bol. 

Par Laurence Boffet

Des couches pour bébé, des gravats, des téléviseurs, des canapés... Des tonnes d'ordures s'amoncellent dans la cour de l'immeuble des Castalides à Toulouse. Et le quotidien des habitants ressemble à la vie dans une décharge. Ils organisent ce lundi soir une visite guidée pour montrer leur quotidien et exprimer leur ras-le-bol face à la municipalité, qui selon eux, ne fait rien.

Un immeuble à l'origine destiné aux étudiants

9 étages sans ascenseur, des studios de 11 m2, l'immeuble était à l'origine destiné à des étudiants. Pas un seul n'y habite. Pour un loyer de 360 à 470 euros par mois, des familles s'y entassent, parfois jusqu'à 7 personnes. Des réfugiés politiques, des personnes sans revenu, victimes des marchands de sommeil ou de propriétaires indélicats.

Une équipe de France 3 Midi-Pyrénées s'est rendue aux Castalides ce lundi :
DMCloud:85711
Les Castalides, immeuble insalubre à Toulouse

Une situation juridique compliquée

Depuis 2008, la mairie de Toulouse cherche à remédier à cette situation. Certains appartements ont été rachetés par Habitat Toulouse, l'office HLM, d'autres par la ville. Mais une partie reste encore aux mains de propriétaires privés et la municipalité a décidé d'engager des procédures juridiques.Grâce à un arrêté préfectoral d'insalubrité, elle espère pouvoir engager des procédures d'expropriation. Elle compte surtout beaucoup sur la possible application de la loi Duflot sur le logement insalubre.

Sur le même sujet

Les + Lus