Les Restos du Coeur de la Haute-Garonne cherchent des bénévoles pour leur collecte de vendredi 7 et samedi 8 mars dans les supermarchés

Comme chaque année, les Restos du Coeur sollicitent la générosité des clients pour leur collecte de produits indispensables au fonctionnement de l'association. Les Restos de Haute-Garonne lancent aussi un appel aux bénévoles.


Aux restos du coeur de Haute-Garonne.
Aux restos du coeur de Haute-Garonne. © France 3 Midi-Pyrénées
Les Restos du Coeur de la Haute-Garonne recherchent des bénévoles de façon urgente pour les les vendredi 7 et samedi 8 mars. Il s'agit d'assurer la collecte dans les magasins de Toulouse et de sa périphérie (2 à 4 personnes par entrée de magasin et par tranche de 3 heures ou demi-journées). Il s'agit également d'assurer la réception des marchandises à l'entrepôt (20 personnes). Et pour les plus courageux et les plus disponibles, cette collecte sera suivie d'un tri à partir du lundi 10 mars (12 personnes par jour) pendant 2 mois.

Josette Privat, la présidente des Restos du coeur 31 était jeudi l'invitée du Midi Pile présenté Pierre Nicolas :

durée de la vidéo: 02 min 39
L'entretien avec Josette Privat


L'an passé, la Collecte avait permis de récolter plus de 250 tonnes de produits alimentaires et d'hygiène pour la seule Haute-Garonne, avec l'aide de 1 400 bénévoles.  Comme chaque année en France, au mois de mars, ce sont environ 66 000 bénévoles des Restos qui collectent des produits indispensables au fonctionnement de l’Association au-delà de la période hivernale. Conserves de viandes ou poissons, desserts, légumes, produits pour bébés, d'entretien et d’hygiène, etc... Tout produit non-périssable est récolté à la sortie des 5 000 magasins partenaires de l'opération.

En Haute-Garonne, "la collecte représente 10 à 15% des ressources de l'association", indique sa présidente Josette Privat. "Cette 29ème campagne des Restaurants du Coeur a démarré avec beaucoup d'inquiétude", explique-t-elle. L' augmentation du nombre de personnes accueillies est en perpétuelle augmentation. Il s'agit notamment "de personnes seules et de familles avec enfants venant à la distribution des repas chauds servis dans la rue tous les soirs sur les 3 sites de St Aubin, Salin et Héraclès", souligne Josette Privat. "Lors de la dernière campagne, l'Association a accueilli plus de 1 800 familles dans ses 4 centres toulousains."




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société