Ligue 1 : les supporters du TFC s'emparent du Stadium pour le dernier entraînement avant le match face à Nice

Publié le

De mémoire de Toulousain, cela faisait bien longtemps qu'un entraînement n'avait pas été ouvert au public sur la pelouse du Stadium. Ce vendredi, les supporters ont pu prendre part à la séance.

Saison 1, épisode 1. À 48h du premier épisode de leur saison, les Toulousains ont effectué un dernier entraînement sur la pelouse du Stadium, vendredi 5 août à 13h. Un horaire inhabituel pour coller au plus près des conditions dans lesquelles les Toulousains évolueront dimanche face à Nice. Derniers réglages pour les joueurs donc... mais aussi pour les supporters.

Moment apprécié par les supporters...

En effet, les fans du TFC ont pu assister à l'entraînement. Un fait rare, qui a été unanimement apprécié. "On voulait voir à quoi ressemblerait un entraînement professionnel (...) ça fait rêver"  explique Morgane. Plus loin dans les travées, un autre supporter détaille : "Je crois que c'est la première fois qu'on peut les voir à l'entraînement au Stadium. C'est agréable, ça fait plaisir." 

Mais il n'y a pas que les fans qui ont apprécié ce moment. Poussé toute la saison dernière par un public toujours plus important au fil de la saison, les joueurs ont également noté ce lien fort avec le public, même pour une séance d'entraînement. 

"Ça touche toujours les joueurs, estime Philippe Montanier. On est toujours dans la continuité de la saison dernière où on a eu une ferveur et un engouement qui ont porté les joueurs. Cela a contribué à notre succès. Si les joueurs font comme l'année dernière, se donnent à fond, mouillent le maillot et jouent avec leur cœur, je pense que même dans la difficulté les supporters seront là."

... et les joueurs

Pour Nathan N'Goumou cette ferveur du public revêt une signification toute particulière. Natif de Toulouse et formé au club, le Pitchoun a connu le Stadium comme simple abonné, avant d'y faire trembler les défenses adversaires. Aujourd'hui, 10 000 personnes ont déjà acheté leur abonnement. Un record. "10 000 abonnés c'est incroyable, sourit le jeune ailier. J'étais abonné quand j'étais petit et voir les choses comme ça c'est incroyable. C'est vrai que la saison dernière a beaucoup aidé. Notre saison a été belle donc je pense qu'il y a une sorte d'excitation de la part des supporters. Je pense et j'espère que ça va encore évoluer". 

Un match sous haute-surveillance

Autour du match, ce dimanche, un important dispositif de sécurité sera mis en place. Les supporters niçois ne pourront pas se déplacer dans le centre-ville et seront encadrés par la police. La saison dernière, certains d'entre-eux s'étaient illustrés par des agressions sur des joueurs adverses ou des chants injurieux à l'encontre d'un joueur décédé.