• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lutte contre le moustique tigre : l'agglo toulousaine se prépare

Avec ce dispositif, les moustiques tigres sont attirés par l'odeur humaine puis piégés. / © France 3 Occitanie
Avec ce dispositif, les moustiques tigres sont attirés par l'odeur humaine puis piégés. / © France 3 Occitanie

Les moustiques tigres vont bientôt refaire leur apparition. Dans l'agglomération toulousaine, les municipalités et les habitants se préparent pour combattre ce nuisible qui rend les soirées d'été... cauchemardesques. 
 

Par Julie Valin

Depuis deux étés maintenant, prendre l'apéro dans son jardin ou étendre son linge devient quasiment impossible dans certains quartiers de l'agglomération. La faute au moustique tigre, un insecte virulent qui pullule dans notre région.
 

Pièges et prédateurs naturels


Pour anticiper le phénomène, la ville de Blagnac a déployé un dispositif avec la pose de pièges pondoirs dans ses parcs et jardins publics, à proximité des habitations. Simples d’utilisation, ces pièges ont pour spécificité de leurrer les moustiques femelles en leur offrant un lieu de ponte piégé et de limiter ainsi sensiblement leur prolifération.

La commune prévoit aussi des démoustifications systématiques des points d’eau du domaine public au moyen d’un insecticide biologique, une fois par mois, de mars à septembre.

Les prédateurs naturels sont aussi utilisés comme les gambusies, des poissons gourmands en larves de moustiques ou encore l'implantation de nichoirs pour les chauves-souris.


La brigade du tigre


Mais comme le signale l'Agence Régionale de Santé d'Occitanie, Aucune mesure de protection n'est efficace à 100% ,  c'est la somme de mesures individuelles et collectives qui permet de faire diminuer la transmission. 

Dans le quartier Rangueil à Toulouse, des riverains regroupés en collectifs ont décidé de mettre le paquet contre le ''tigre'' :

Le reportage de France 3 Occitanie :
 
Lutte contre le moustique tigre : l'agglo toulousaine se prépare

 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus