• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Maire ou préfet : qui va interdire le spectacle de Dieudonné à Toulouse ?

L'humoriste Dieudonné M'Bala M'Bala / © MaxPPP
L'humoriste Dieudonné M'Bala M'Bala / © MaxPPP

Pour le moment le maire Pierre Cohen attend une décision du préfet. Mais l'interdiction pourrait aussi venir de la ville "dans les jours qui viennent". Pour Pierre Cohen, il faut être "efficace" tout en évitant de "tomber dans un piège" juridique. 

Par FV avec AFP

Le maire socialiste de Toulouse Pierre Cohen a prôné mardi de privilégier l'efficacité à la "posture" pour décider qui du préfet ou du maire doit interdire un spectacle de Dieudonné.

"Ce que je veux, c'est une efficacité, pas une posture politique (...) Ce que je ne veux pas, c'est tomber dans un piège qui consisterait à être débouté et voir l'argent des contribuables attribué (à Dieudonné) comme cela a été le cas par exemple pour La Rochelle. Il faut être le plus efficace possible", a dit à l'AFP le maire de la quatrième ville de France, où Dieudonné est censé se produire le 22 février.

La Rochelle a été condamnée en 2012 par l'intermédiaire de la société d'économie mixte gérant son palais des congrès à verser plus de 40.000 euros à l'humoriste et à sa société de spectacles pour avoir interdit un show par un arrêté invoquant le risque de trouble à l'ordre public.

"Pour le moment", le maire de Toulouse demande au préfet d'interdire le spectacle, mais "si on conjugue nos efforts et si j'ai à le faire, il n'y a pas de raison que je ne bouge pas dans les jours qui viennent", a-t-il dit.

Depuis la publication lundi après-midi de la circulaire du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, une sorte de vademecum juridique à l'attention des préfets sur l'interdiction des spectacles de Dieudonné, deux cas différents se sont produits : Le préfet de la Haute-Garonne, Henri-Michel Comet, a déjà indiqué qu'il serait d'une "vigilance extrême" sur le risque de trouble à l'ordre public ou d'atteinte à la loi à laquelle le spectacle de Dieudonné pourrait donner lieu. Le maire et le préfet ont souligné qu'ils avaient l'avantage d'avoir du temps avant le 22 février. Mais le préfet n'hésitera pas "un dixième de seconde" à interdire le spectacle si c'est nécessaire, a-t-il dit lundi. Le préfet a évoqué la "sensibilité singulière" de Toulouse, où Mohamed Merah a assassiné trois enfants et un enseignant dans une école juive le 19 mars 2012 au nom du jihad.

En outre, une enquête judiciaire est ouverte depuis le 13 décembre contre un homme, toujours non-identifié, qui a posé devant l'école juive Ohr-Torah et devant le domicile de Merah faisant une quenelle, ce geste antisémite popularisé par Dieudonné. 

Tous ces éléments rassemblés et en raison de la "détermination" des élus et du préfet, on imagine mal comment le spectacle de Dieudonné pourrait ne pas être annulé dans la ville rose. Dieudonné s'est déjà produit à Toulouse notamment l'an dernier.
Dieudonné est déjà venu à Toulouse l'an dernier

 

Sur le même sujet

Montpellier : le trophée de la Coupe du monde de foot féminin

Les + Lus