Un manifestant en marge de la visite Macron-Merkel à Toulouse : “à part bloquer le centre ville, aucun intérêt”

© Y.Benamou/FTV
© Y.Benamou/FTV

Le conseil des ministres franco-allemand qui se tient ce mercredi à Toulouse perturbe le quotidien de certains citoyens. Pour les manifestants qui réclament des moyens, notamment pour les hôpitaux, c'est une visite sans intérêt.

Par JM et YB

Ils se battent depuis des mois pour obtenir des moyens supplémentaires pour les hôpitaux.
Infirmiers et aides soignants de l'hôpital Purpan se sont retrouvés avec d'autres manifestants ce mercredi pour protester contre la venue d'Emmanuel Macron et Angela Merkel à Toulouse. Une visite sans intérêt selon eux.

Les mots sont durs. L'un d'entre eux, du syndicat Sud, explique :
"Cela fait huit mois que l'on demande à rencontrer l'ARS (Agence Régionale de Santé)[...]On sait très bien que Monsieur Macron ne nous rencontrera pas aujourd'hui. Madame Buzin aurait pu se déplacer et venir ici."

A l'hôpital de Toulouse comme dans de nombreuses villes de France la situation est tendue dans certains services, en particulier aux urgences. Un mouvement de grève n'a pas permis de lever les inquiétudes des salariés.
 

Alors pour ces manifestants la visite des deux chefs d'Etat à Toulouse passe mal.

Le syndicaliste continue : 

Nous ne voyons pas l'intérêt de cette rencontre à Toulouse. A part bloquer le centre ville et créer des bouchons, il n'y a aucun intérêt. Avant de s'intéresser aux relations internationales, il faudrait que le président se préoccupe de ce qui se passe dans son pays.
Le gouvernement veut se servir de cet événement pour occulter tous les problèmes : les urgences, les pompiers, les policiers qui manifestent. C'est un président fantôme pour nous.


Au total, une centaine de manifestants étaient présents devant l'Hotel Dieu à Toulouse. Un grand nombre venait du secteur de la santé comme Lucie infirmière aux urgences de Purpan.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus