Manifs, grèves, perturbations : tout savoir sur la nouvelle journée contre la loi El Khomri jeudi 31 mars

Etudiants, lycéens, fonctionnaires et salariés sont à nouveau dans la rue jeudi 31 mars pour la troisième journée de manifestations contre le projet de loi travail de la ministre Myriam El Khomri.

Ce jeudi 31 mars est une nouvelle journée d'action contre la loi El Khomri. Après les 17 et 24 mars, les manifestants vont encore battre le pavé. Des manifestations sont prévues dans toute la région. Et des perturbations à attendre, dans les lycées, les facs, les services publics... 

Manif à Toulouse et dans les principales villes de la région

A Toulouse, la manifestation partira de l'arche Marengo à 10h30 et empruntera les allées Jean-Jaurès puis les boulevards en direction du Pont des Catalans avant de se disperser dans le quartier Saint-Cyprien. 
A Albi, les manifestants se rassembleront à 14 heures place du Vigan et à Castres, la manifestation est prévue à 17 heures. 
A Rodez, manifestation à partir de 14h30 Esplanade des Rutènes. Le rassemblement à Tarbes est prévu à 10h30 à la Bourse du travail et à Auch à la même heure Place de la Libération. 
Enfin une opération escargot est prévue à Foix et Pamiers, en Ariège, dans la matinée. 

Des perturbations de circulation

Jeudi 24 mars, des lycéens et des syndicalistes avaient bloqué tôt le matin plusieurs accès à la rocade de Toulouse, provoquant la paralysie d'une partie du trafic routier à l'heure de pointe. Il n'y a pas eu d'annonce de ce type pour ce jeudi 31 mars mais si la mobilisation est importante, il pourrait y avoir de forts problèmes de circulation dans le centre-ville de Toulouse.

Des facs et des lycées bloqués ?

Certains syndicats étudiants souhaitent que les assemblées générales votent le blocage des universités. Mais jusqu'à présent, c'est une minorité d'étudiants à Toulouse qui a fait ce choix. 
Quant aux lycéens, ils pourraient bloquer quelques lycées tôt jeudi matin avant de se rendre sur les différentes manifestations. Ce mercredi 30 mars, le lycée de Mirepoix (Ariège) étaient en partie bloqué par ses élèves. 

Cantines, Clae, SNCF, enseignement, etc...

Les perturbations liées au préavis de grève de ce 31 mars vont surtout concerner les services publics. La distribution des repas n'aura pas lieu à Toulouse et les parents doivent donner un repas froid à leurs enfants. Certains Centre de loisirs péri-scolaires seront perturbés. Dans les écoles, collèges et lycées, des enseignants n'assureront pas les cours. 
Enfin dans les transports, c'est surtout à la SNCF que les perturbations seront les plus nombreuses : dès ce mercredi soir, des trains grandes lignes et des TER seront supprimés. Prenez vos précautions et informez-vous si vous devez prendre le train.