Manuel Valls confirme la construction d'une nouvelle prison près de Toulouse

L'agglomération toulousaine fait partie des neuf métropoles où la situation est "critique" selon le premier ministre. Le préfet a jusqu'au 16 décembre pour faire des propositions de terrains pour installer une nouvelle maison d'arrêt dans l'agglomération toulousaine.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Développant la politique pénitentiaire du gouvernement à Agen où il était en déplacement ce jeudi 6 octobre, Manuel Valls a confirmé les propos tenus en septembre par son ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas, selon lequel il faut construire une nouvelle maison d'arrêt de 600 places environ dans l'agglomération toulousaine.

9 agglomérations où la situation est "critique" selon le Premier ministre, sont prioritaires, dont Toulouse pour la construction de ces nouveaux établissements. 


Au total 32 nouveaux établissements pénitentiaires seront construits en France. Et le gouvernement veut aller vite. Les préfets de chaque département concerné ont jusqu'au 16 décembre pour proposer des terrains au Garde des Sceaux. Car ensuite il faut 10 ans environ pour construire une nouvelle prison. 

Le dossier est sensible. Les communes qui veulent bien accueillir une maison d'arrêt ne sont pas légion et chaque projet suscite des protestations chez les riverains.