Une marche pour le climat organisée à Toulouse après la démission de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot / © MaxPPP
Nicolas Hulot / © MaxPPP

Après la démission de Nicolas Hulot du gouvernement, un appel a été relayé sur facebook pour l'organisation de marches pour le climat. Elles auront lieu samedi, notamment à Paris, mais aussi à Toulouse, où plusieurs milliers de personnes pourraient se rassembler pour exiger une politique écologique.

Par Fabrice Valery

Combien seront-ils samedi, un peu partout en France, à répondre à l'appel pour marcher pour le climat ? Après la démission de Nicolas Hulot du ministère de la transition écologique, un élan a vu le jour sur les réseaux sociaux, appelant les Français à se mobiliser pour le climat et à exiger une véritable politique environnementale. 

L'événement créé sur Facebook pour une marche à Paris a connu un tel succès qu'il a fait des petits en province notamment à Toulouse. A l'origine, la marche devait avoir lieu samedi dernier, le 2 septembre, mais elle a été décalée au 8 septembre, date de la journée mondiale d'action pour la planète. 

Depuis, Nicolas Hulot a été remplacé au gouvernement par François de Rugy, jusqu'ici président de l'Assemblée Nationale. 

A Toulouse, l'événement est relayé par Gaïa, l'association éco-responsable des étudiants de Sciences Po. Mardi après-midi, 3 200 personnes s'étaient déclarées intéressées et plusieurs centaines assurées d'y participer.

Dans leur appel, les organisateurs citent un extrait de l'interview de Nicolas Hulot sur France Inter, lors de l'annonce surprise de sa démission : 
 

Est-ce que j'ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité [...], est-ce que j'ai une union nationale sur un enjeu qui concerne l'avenir de l'humanité et de nos propres enfants ?


"L'appel est lancé ! Face aux lobbies et à un modèle économique détruisant la nature, réunissons-nous pour montrer que la réponse est OUI !" poursuivent les organisateurs. 

La marche doit partir de la place Arnaud Bernard samedi 8 septembre à 14 heures pour se rendre au Monuments aux Morts par les boulevards.

 

Sur le même sujet

Baillargues : fermeture d’un des passages à niveau les plus dangereux de France

Les + Lus