Mort du frère du footballeur Serge Aurier, ex-joueur du TFC : le meurtrier présumé devant la cour d'assises

Mardi 30 avril 2024 va débuter le procès de Kuebi Koudoyor. Il est accusé d'avoir tué par balles Christophe Aurier, le frère du footballeur Serge Aurier, le 13 juillet 2020 à 26 ans en pleine rue devant un bar discothèque de Toulouse. Son procès va durer trois jours. La présence de l'ex-joueur du TFC n'est pas confirmée.

Mardi 30 avril débute le procès de Kuevi Koudoyor devant la Cour d'Assises de Haute-Garonne. Il est accusé d’avoir tué Christopher Aurier, frère du footballeur Serge Aurier, ex-joueur du TFC, à l’aube du 13 juillet 2020 à Toulouse. Ce procès devrait durer trois jours.

Il se fait tirer dessus en pleine rue

Christophe Aurier est mort des suites de ses blessures à 26 ans à peine devant un bar discothèque après avoir reçu deux balles. Une fin tragique liée à une bagarre sous fond de jalousie et d’alcool.

Tout remonte au 13 juillet 2020 au petit matin. Ce lundi vers 5h15, une altercation dégénère en sortie de la boîte de nuit Le Kin's à Toulouse. Des riverains de cet établissement de nuit alertent les secours. Ils ont entendu des coups de feu. Un homme gît sur la chaussée après avoir reçu plusieurs balles. 

Frère de l'ex-joueur du TFC, Serge Aurier

Blessé à l'abdomen, l'homme âgé de 26 ans succombera à ses blessures une heure plus tard au CHU de Rangueil. Son identité fait réagir Formé au RC Lens, Christophe Aurier était footballeur. Il est surtout le frère de l'international ivoirien Serge Aurier, ex-latéral du TFC, du PSG ou encore de Tottenham.

Rapidement, un suspect se livre aux services de police. Il évoque "un différend amoureux" pour expliquer son geste irréparable.

À lire aussi : Meurtre du frère du footballeur Serge Aurier à Toulouse : un homme mis en examen

Un différend amoureux comme mobile

Quatre ans après les faits, Kuevi Koudoyor, âgé de 32 ans sera donc jugé dès demain pour le meurtre de Christophe Aurier. Il a déjà été condamné pour des faits de violence aggravée et violence avec usage ou menace d'une arme et détention de stupéfiants.

Son procès doit se tenir trois jours, le verdict est attendu le 3 mai prochain. L'accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité