Municipales 2020 : après un “Central Parc“ sur l'île du Ramier, N.Pellefigue propose un ”Octogone Parc” pour Toulouse

Nadia Pellefigue présente son programme complet face à la presse / © Sylvain Duchampt - FTV
Nadia Pellefigue présente son programme complet face à la presse / © Sylvain Duchampt - FTV

Nadia Pellefigue vient de présenter la totalité de son programme pour les élections municipales 2020 à Toulouse. 148 propositions autour de l'environnement, la sécurité et des initiatives avec un nouveau projet phare : un "Octogone Parc". 

Par Sylvain Duchampt

En ce lundi matin, le rendez-vous a lieu dans un endroit très "startup nation" : locaux du Lab'Oïkos, espace de co-working où les "Oïkonautes" (salariés, entrepreneurs, associations...) se réunissent. La présentation de programme n'est pourtant pas celle de La république en marche (LREM) mais celle de la liste de gauche "Une nouvelle énergie pour Toulouse" tirée par Nadia Pellefigue.   

Face à la presse et entourée d'une partie de ses co-listiers, la tête de liste encartée au Parti socialiste présente ses 148 propositions pour la ville de Toulouse : "148 propositions comme la ligne de bus 148 qui reliait le quartier du Mirail, d'où je suis originaire, et le Capitole !" rapporte fièrement la candidate pour symboliser ce qu'elle souhaite entreprendre pour la ville rose et ses quartiers. 
 

Toulouse la ville des "5 minutes"

Trois principaux axes sont exposés à travers des couleurs dédiées : le bleu pour la sécurité (Toulouse protège), le vert pour l'environnement (Toulouse respire) et le rose pour l'initiative (Toulouse inspire).
"Notre volonté est de faire de Toulouse la ville des "5 minutes". Une ville proche de ses habitants qui pourront trouver à 5 minutes un parc, un transport en commun, un commerce, un lieu de culture" assure la vice-présidente de la Région Occitanie.

En dehors des slogans, des anecdotes et des intentions marketées, Nadia Pellefigue liste des propositions plus concrètes : la réalisation de la 3e ligne de métro, le lancement d'études sur le prolongement de la ligne A, de nouveaux tram rapides, des RER, la nécessité de transférer les sites Seveso en dehors de Toulouse, le développement de bus à hydrogène, la réduction de 50% des émissions de CO2, l'exigence de 200 policiers supplémentaires, la préemption de locaux pour des baux commerciaux, une renforcement des crèches ... un véritable inventaire à la Prévert.  
 
Le projet d'"Octogone Parc" / © Sylvain Duchampt - FTV
Le projet d'"Octogone Parc" / © Sylvain Duchampt - FTV

Réduire de moitié la voiture

Mais la candidate garde le meilleur pour la fin : un tout nouveau projet ! "Nous nous sommes engagés à faire de l'île du Ramier le "Central parc" de Toulouse mais ce n'est pas suffisant assure-t-elle. Nous devons créer un véritable poumon vert en réduisant de moitié l'utilisation de la voiture en ville. C'est pourquoi nous proposons aux toulousains l'"Octogone parc" ." 

L'idée est la suivante : réaménager les grands boulevards toulousains qui forment un octogone entre le palais de justice, la place Jeanne d'Arc et la place Héraklès. L'objectif est de supprimer les places de parking des contre-allées pour les transformer notamment en pistes cyclables. Au milieu seront installées des "trames vertes plus ambitieuses que les Ramblas selon l'élue. Car notre ville a besoin en urgence d'offrir un nouveau visage."

Sur le même sujet

Les + Lus