Municipales Toulouse : polémique autour d'un tweet controversé, le CHU a porté plainte pour piratage de son compte

Le CHU de Toulouse dément formellement avoir partagé une vidéo sur la thématique santé du compte twitter de Jean-Luc Moudenc. La direction dit avoir été piratée, parle d’un acte de malveillance. Une plainte a été déposée.
Le compte du @CHUdeToulouse a t'il été piraté ?
Le compte du @CHUdeToulouse a t'il été piraté ? © compte Twitter CHU de Toulouse

Un message de campagne de Jean-Luc Moudenc datant du 21 juin, a été retweeté par le compte officiel du CHU de Toulouse. Le post a été abondamment relayé notamment par les soutiens et les sympathisants de la liste Archipel Citoyen. Il fait polémique, alors que la campagne du 2ème tour des municipales entre dans sa dernière ligne droite.  

Le tweet de Jean-luc Moudenc relayé sur le compte du @CHUdeToulouse
Le tweet de Jean-luc Moudenc relayé sur le compte du @CHUdeToulouse © Twitter

Dans un communiqué, Le CHU de Toulouse dément formellement avoir partagé cette vidéo : “Il s’agit d’un acte de malveillance confirmé par l’alerte de twitter informant d’une connexion depuis un nouvel appareil pour administrer le compte” précise la direction de la communication.

L’incident date de ce matin. L’équipe a reçu plusieurs alertes de Twitter révélant "plusieurs connexions indésirables. Très vite, nous avons changé le mot de passe. Depuis, nous menons une enquête interne (..) pour connaitre la chronologie des événements "

"Cet acte malveillant met le CHU dans une situation délicate. Cela n’a pas de sens pour le CHU de retweeter"

Direction de la communication du @CHUdeToulouse

La direction de la communication dit "être meurtrie par la situation". " C’est la première fois que cela arrive. Nous sommes très attaché à la neutralité du CHU" nous a t'elle confié. 

Le service de communication « confirme que le CHU de Toulouse a déposé plainte suite au piratage du compte Twitter de l’hôpital et à l'acte de malveillance qui en a suivi ». Il annonce également sur son compte Twitter qu'un autre compte a subit une tentative d'intrusion. 

Le maire sortant de Toulouse est également président du conseil de surveillance du CHU. En pleine campagne des municipales, ce tweet suscite de nombreuses réactions, à commencer par celle des syndicats. Dans un communiqué la CGT et SUD expliquent ne pas croire au piratage  dénoncent une erreur et un manquement au droit de réserve : "face aux nombreuses protestations qui se sont légitimement élevées, la direction plutôt que d’assumer et de reconnaître son erreur a préféré s’enfoncer dans le mensonge" expliquent-ils notamment. Ils souhaitent que la direction s’excuse pour mettre fin à la polémique rapidement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections polémique société