Le musée du circuit du Comminges fait revivre l'époque des Grands Prix de Saint-Gaudens

Saint-Gaudens a compté un circuit automobile renommé dans le monde entier. Des années 20 aux années 30, les plus célèbres marques et les grands pilotes se sont retrouvés sur le circuit du Comminges, disparu en 1955, mais que des passionnés font revivre sous la forme d'un musée.

Le musée du circuit du Comminges
Le musée du circuit du Comminges © Eric Foissac/France 3 Occitanie
C'était l'époque où près de 100 000 personnes accourraient à Saint-Gaudens à chaque Grand Prix pour entendre vrombir les moteurs des plus célèbres marques de voitures ou de motos conduites par les plus grands pilotes.

Créé en 1922 pour accompagner le développement du tourisme, le circuit du Comminges a fonctionné des années 20 jusqu'en 1954.  34 Grands Prix auto et moto s'y sont déroulés. Mais en 1955, après l’accident le plus meurtrier du sport automobile aux 24 heures du Mans (84 morts et plus de 100 blessés), une nouvelle réglementation impose de nouvelles normes d'éloignement du public par rapport à la piste.

Cette réglementation signe alors la fin du circuit automobile du Comminges en raison du coût des travaux nécessaire à sa mise aux nouvelles normes.

Enfants à l'époque, une bande de passionnés nostalgiques font revivre ce patrimoine oublié du sport automobile dans le Comminges sous la forme d'un musée.

En vidéo, le reportage de Marie Martin et Eric Foissac :
durée de la vidéo: 02 min 43
Saint-Gaudens en haut de l'affiche du sport automobile



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musée histoire