Pour ne pas toucher les portes avec ses mains, on peut désormais les ouvrir avec ses pieds et se protéger du Coronavirus

Ouvrir une porte sans la toucher avec la main ? En ces temps de pandémie, une PME toulousaine fabrique des ouvertures de porte pour pied de manière à éviter la transmission du Coronavirus. Il fallait y penser ! 

système d'ouverture de porte avec le pied
système d'ouverture de porte avec le pied © Vancouver 2
Poignées de porte, sonnettes ou boutons d’ascenseur sont devenus avec le Covid-19 des obstacles redoutés pour éviter la transmission du virus. C’est pourquoi, les initiatives se multiplient et plusieurs entreprises se sont lancées dans la fabrication d’objets se substituant à la main.

Une innovation qui répond à un besoin !

C'est le cas pour cette petite PME toulousaine, Vancouver 2, qui vient de commercialiser un système pour ouvrir les portes sans les mains, à l’aide du pied. "On a eu l'idée parce que l'on en a le besoin" souligne Alain Ségart, l'un des chargés d'affaires de la société.

Nous sommes une petite entreprise de 25 personnes et habituellement, on produit de l'outillage pour permettre la fabrication d'avion. On fait de la sous-traitance pour Airbus, mais aussi pour le ferroviaire et l'agroalimentaire, indique Alain Ségart.

 
Conçue en acier, en aluminium ou en inox pour le médical, "cette tige verticale permet de relier la poignée à la pédale".

On peut  monter le système sur la poignée de porte ou alors, il est possible d'enlever la poignée et de l'installer sur le carré d'entraînement de l'ouverture de porte. La pédale reliée à la tige verticale permet de pousser ou de tirer la porte, explique Alain Ségart.

 
Pour ne pas toucher les portes avec ses mains, on peut désormais les ouvrir avec ses pieds et se protéger du Coronavirus



À partir de 28.80 euros

Ce dispositif, lancé il y a quelques jours, "est déjà commandé par des cliniques privées".

Comptez :
28.80 euros l'unité en acier
29.50 euros l'unité en alu
43.20 euros l'unité en inox

Attention, précise Alain Ségart, "il en faut 2 pour les installer de chaque côté de la porte !"

Nous en avons vendu 40 pour la semaine prochaine, mais on peut largement en fabriquer entre 100 et 200 par semaine, insiste le chargé d'affaires.



Pour cette société qui dépose entre 10 et 15 brevets par an, un tout nouveau concept devrait voir le jour. Une pédale pour tirer la chasse d'eau des toilettes !
Pédale pour actionner la chasse d'eau des toilettes
Pédale pour actionner la chasse d'eau des toilettes © Vancouver 2

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation économie société déconfinement insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter