"Nous souhaitons montrer aux jeunes que les métiers du génie climatique ont un enjeu sociétal et environnemental important", une nouvelle formation ouvre ses portes à Toulouse

19°C, l’école du génie climatique en partenariat avec l'entreprise Cedeo vient d'ouvrir une nouvelle classe à Toulouse en Haute-Garonne. Ce programme pédagogique permet de former de nouvelles promotions au génie climatique. Confrontés au quotidien à la pénurie de main-d’œuvre, cette formation devrait aider les professionnels à recruter des apprentis.

19°C, l'école du génie climatique de Cedeo poursuit son développement en inaugurant 3 nouvelles classes dès ce début d’année 2024.

À Toulouse, la formation a démarré le 22 janvier au BTP CFA Occitanie, le campus des métiers de la construction.

L'objectif est clair, le programme prévoit de former 180 apprentis d'ici la fin de l'année et atteindre 1 000 apprentis formés en décembre 2026.

Pénurie de main-d’œuvre

Ce système pédagogique doit permettre de former de nouvelles promotions au génie climatique et ainsi d'aider les artisans chefs d’entreprise à recruter des apprentis.

Les plombiers-chauffagistes professionnels sont confrontés au quotidien à la pénurie de main-d’œuvre dans cette filière.

Reconnu par l'Etat et construit en partenariat avec des centres de formation, le programme consiste à former les "futurs experts du génie climatique" sur un ou deux ans en alternance.

Selon la directrice du projet, Ursula Lafleurière, "cette formation qualifiante vise à créer un véritable écosystème de mise en relation entre les entreprises clientes de CEDEO, les apprentis et les centres de formation partenaires". 

"Installateur thermique et sanitaire"

La première année permet aux apprentis d’obtenir le titre professionnel d'"Installateur thermique et sanitaire", qui est complété par un module spécifique de 70 heures autour de la rénovation énergétique. 

La seconde année prépare au titre de "Technicien d’installation en équipements de confort climatique", ainsi que l'évaluation en vue de l’obtention de "l’Attestation de capacité pour la manipulation des fluides frigorigènes de catégorie 1 et la QualiPac".

Nous souhaitons montrer aux jeunes que les métiers du génie climatique sont passionnants et ont un enjeu sociétal et environnemental important.

Ursula Lafleurière, directrice du projet - 19°C l'école du génie climatique

Dans le cadre de la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique, les métiers du génie climatique permettent de contribuer à préserver l’environnement et à améliorer le confort de vie.