Réforme des retraites : une vingtaine de communes du Gard basculées en heures creuses ?

Les compteurs d'électricité d'une vingtaine de communes du Gard ont été basculées en heures creuses pour une durée indéterminée par des grévistes au nord de Nîmes. / © P. Pidoux
Les compteurs d'électricité d'une vingtaine de communes du Gard ont été basculées en heures creuses pour une durée indéterminée par des grévistes au nord de Nîmes. / © P. Pidoux

Les compteurs d'électricité d'une vingtaine de communes du Gard auraient été basculées en heures creuses pour une durée indéterminée par des grévistes au nord de Nîmes. Mais la direction d'Enedis, qui condamne fermement cette action, explique ne pas avoir connaissance de cette bascule. 

Par Joane Mériot

Dans le Gard, la mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas alors que commence la 41ème journée de grève. 

Energéticiens, cheminots, professeurs et gilets jaunes sont allés manifester devant le poste source Enedis de Moussac (Gard). A 12h07, précises, les grévistes sont rentrés sur le site pour basculer une vingtaine de village en heures creuses pour une durée indéterminée : La Calmette, Saint-Chaptes, Ners, Maruéjols-lès-Gardon, Massanes, Nozières, Castelnau-Valence, Saint-Hippolyte-de-Caton, Saint-Jean-de-Ceyrargues, Euzet, Sauzet, La Rouvière, Saint-Génies-de-Malgoirès, Collorgues, Boucoiran-et-Nozières, Saint-Bauzély, Moussac, Brignon, Cruviers-Lascours, Saint-Étienne-de-l'Olm, Martignargues, Saint-Césaire-de-Gauzignan, Saint-Dézéry, Saint-Maurice-de-Cazevieille.

Il est possible de mettre en avant le pouvoir d'achat et de le favoriser


Selon les manifestants, les habitants paieront moins cher leur électricité ces prochains jours sauf pour ceux équipés de compteurs linky. Les grévistes ont pu sortir sans être inquiétés par les forces de l'ordre. "Il est possible de mettre en avant le pouvoir d'achat et de le favoriser au moment où le gouvernement fait tout pour le baisser," explique Slimane Madadi, secrétaire général CGT Energie 30. 

S'introduire dans un poste électrique est dangereux. nous allons porter plainte


Mais la direction régionale d'Enedis explique ne pas constater cette bascule et condamne fermement cette action. "S'introduire dans un poste électrique est dangereux. nous allons porter plainte."

La lutte contre la réforme des retraites s'est poursuivie dans l'après-midi avec une manifestation  dans les rues de Nîmes. Environ 400 personnes ont défilé.
 

Dépôt SNCF bloqué quelques heures


Un peu plus tôt dans la matinée,  une trentaine de cheminots ont bloqué le dépôt SNCF de Nîmes pendant près de 3 heures. Le blocage a commencé à 5h30 ce matin. Ils ont empêché les trains de rentrer et de partir du dépôt.
 

Cette mobilisation a entraîné une perturbation du trafic dans la région. Des retards ont été constatés sur plusieurs trains dans les gares de Nîmes, Avignon et Alès, surtout sur les TER.

 

Sur le même sujet

Les + Lus