Octobre Rose : "Le chemin d'Emilie", la websérie de l'Oncopole de Toulouse qui parle du cancer du sein

Publié le
Écrit par Julie Valin .

À l’occasion d’Octobre Rose, le mois du dépistage du cancer du sein, l’Oncopole de Toulouse présente la nouvelle saison de sa websérie "Le chemin d'Emilie". Entièrement tournée à Toulouse, la série traite de l'après cancer sur un ton pédagogique, drôle et engagé.

Pour marquer le démarrage d'Octobre Rose, l’Oncopole de Toulouse lance la deuxième saison de sa websérie intitulée "Le chemin d’Emilie". Un format court de trois épisodes, à la fois pédagogiques, informatifs, drôles et engagés.

Nouvelle saison : le diagnostic et l'annonce de la maladie



La première saison a posé les jalons et a connu un certain succès, avec l’obtention de plusieurs prix dont celui "coup de cœur" 2021 de COM-ENT, la première organisation des professionnels de la communication en France.

Pour la nouvelle saison, on retrouve l’héroïne, Emilie, sa meilleure copine, Peggy, toujours là en cas de coups durs, ainsi que la marque de fabrique de la série : un ton, léger et ponctué d’apartés pédagogiques face caméra pour expliciter les aspects médicaux.

Après la thématique de l’après-cancer, c’est au tour du diagnostic et de l’annonce de la maladie d’être abordés, une étape où tous les repères vacillent, où le soutien des proches et l’accompagnement des médecins sont plus que nécessaires.

Une "explication de textes"

"Anatomo-pathologie, ganglion sentinelle, TDM, RCP, hormonodépendant, les mots du cancer, complexes et nombreux, peuvent désorienter" souligne le Professeur Florence Dalenc, co-responsable du comité de sénologie. 

Nous souhaitions évoquer ce sujet avec l’exemple de l’anatomopathologie, une discipline incontournable depuis les débuts de la cancérologie et qui l’est de plus en plus avec la médecine personnalisée.

Professeur Florence Dalenc

Des patientes ont participé à l’écriture du script



L’écriture, le casting et la réalisation ont une nouvelle fois été confiées au réalisateur Martin Le Gall qui s’est entouré de la même équipe de production et de nouveaux comédiens, nouveaux personnages oblige. Le comité de sénologie et l’équipe communication de l’Oncopole, ainsi que quatre patientes ont participé à l’écriture du script.

Un médecin pathologiste, un cadre de santé et une patiente se sont prêtées au jeu des apartés didactiques pour chacun des trois épisodes.

Toutes les scènes ont été tournées à Toulouse, dont l’une dans le téléphérique Téléo. A découvrir à partir du 7 octobre sur la chaine Youtube de l'Oncopole.

L’Oncopole une référence en cancérologie

L'IUCT Oncopole de Toulouse prend en charge plus de 2 800 femmes chaque année et contribue au développement de la médecine personnalisée. L'établissement fait partie du top 5 des meilleurs établissements français au Palmarès Le Point, un classement maintenu depuis 2017.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité