• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Paris baptise deux rues des noms des enfants tués par Merah à Toulouse

La plaque de l'allée Myriam Monsonégo à Paris / © L. Arribagé / Twitter
La plaque de l'allée Myriam Monsonégo à Paris / © L. Arribagé / Twitter

La ville de Paris a inauguré ce dimanche les allées Myriam Monsonego et Arié et Gabriel Sandler. 

Par Fabrice Valery

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a inauguré ce dimanche 19 mai deux allées dont les noms ont été choisis en hommage aux trois enfants tués dans l'école juive de Toulouse le 19 mars 2012 par Mohammed Merah. 

Tués dans l'école juive

Les allées Myriam Monsonégo et Arié et Gabriel Sandler se situent dans le 17ème arrondissement de la capitale.

La cérémonie s'est déroulée en présence de l'ancien président de République Nicolas Sarkozy, chef de l'Etat au moment des attentats de Toulouse et Montauban, et avec des représentants des familles des victimes.

C'est Laurence Arribagé, la deuxième adjointe au maire LR Jean-Luc Moudenc, qui représentait la ville de Toulouse. 

La ville de Paris s'ajoute à la longue liste des communes de France qui ont décidé de donner des noms de rues, d'allées ou de places aux victimes de Merah.

Toujours pas de rue à Toulouse

A Toulouse, aucune rue ne porte encore de noms de ces victimes. 

En mars dernier, à l'occasion des 7 ans des attentats et de la décision de la ville de Toulouse de donner le nom du Colonel Arnaud Beltrame, tué à Trèbes en 2018, à une rue, le conseiller municipal PS d'opposition François Briançon avait émis l'idée que des rues soient aussi baptisées du nom des victimes de Merah.

Une demande qui avait reçu un accord de principe du maire Jean-Luc Moudenc, avait alors annoncé à France 3 la ville de Toulouse. 

Sur le même sujet

Occitanie : l'eau de baignade en mer est de bonne qualité, dans les lacs et rivières il y a des points noirs

Les + Lus